HomeEntreprises-ManagementAir Algérie : Beldjoud détaille le plan de développement de la compagnie

Air Algérie : Beldjoud détaille le plan de développement de la compagnie

Le ministre des Transports, Kamel Beldjoud a appelé, lundi à Alger, à la mise en place d’un nouveau plan de développement de la compagnie nationale aérienne Air Algérie.

S’exprimant devant la commission des transports et des télécommunications de l’Assemblée populaire nationale (APN), le ministre des Transports a déclaré : « Dans le cadre de la nouvelle stratégie nationale visant à remédier aux lacunes dans le secteur du transport aérien, il est désormais impératif de définir un nouveau plan de développement de la compagnie nationale aérienne ».

Ce plan s’appuie principalement sur le renforcement de la flotte aérienne d’Air Algérie par l’acquisition de 15 nouveau aéronefs dont les appels d’offres ont été lancés récemment, ainsi que l’affrètement de 7 avions, a fait savoir M. Beldjoud qui a rassuré que « la commission chargée de cette opération s’attelle à finaliser le cahier des charges dans les meilleurs délais ».

Soulignant que ce plan comportait un projet de restructuration d’Air Algérie qui sera présenté au Gouvernement, le ministre a précisé que ce plan consistait à ouvrir de nouvelles filiales spécialisées dans la maintenance et la sous-traitance, outre les filiales actuelles de la compagnie, en l’occurrence le fret, l’approvisionnement et le système de réservation. Il sera procédé en outre à la création d’une filiale spécialisée dans le transport interne.

Il s’agit également « d’ouvrir l’investissement à l’exploitation des services du transport aérien » a poursuivi M. Beldjoud qui a relevé que la concession d’exploitation des services du transport aérien est régie par les dispositions du décret exécutif 2000-43 fixant les conditions et modalités d’exploitation des services aériens.

« Le cahier des charges relatif à l’octroi de concession d’exploitation des services aériens du transport public au profit des privés est actuellement en cours d’amendement et d’actualisation et les appels d’offres seront lancés dès son approbation », a-t-il dit, selon l’agence APS.

Le renforcement du réseau de la compagnie vers les pays d’Afrique et d’Amérique et d’autres pays figure également dans ce plan.

« La politique de l’Algérie s’oriente aujourd’hui à plus d’ouverture aux pays africains et au monde entier », a-t-il soutenu, ajoutant que « la compagnie nationale aérienne compte, en sus des 10 vols ouverts actuellement vers les villes africaines, élargir son réseau à d’autres villes africaines notamment Addis-Abeba, Johannesburg, Libreville et Brazzaville ».

Le ministère examine également l’ouverture de nouvelles lignes vers plusieurs autres capitales du monde, a indiqué le ministre.

Le plan porte, en outre, sur l’amélioration des services aéroportuaires à travers les nombreux projets réalisés ou en cours de réalisation pour le développement des aérogares.

Le ministre a cité, dans ce sens, la réalisation de 5 tours de contrôle au niveau des aéroports d’Alger, d’Oran, de Constantine, de Ghardaia et de Tamanrasset pour le renforcement de la sécurité de l’aviation civile dans l’espace aérien algérien, outre un projet de centre régional de contrôle à Tamanrasset visant une couverture globale du radar dans l’espace aérien national (nord-sud), où les travaux ont été achevés, ajoutant que le taux d’avancement des travaux d’équipement dudit centre est de 87% actuellement.

M. Beldjoud a également relevé la réalisation et l’équipement d’une unité spécialisé dans le trafic aérien international à l’aéroport d’Es-Senia (Oran), ainsi que la réorganisation et le renouvèlement des équipements du terminal actuel de cet aéroport (salle des voyageurs et la zone de fret).

Il s’agit, en outre, du renforcement du système de sécurité au niveau des aérogares relevant de la Société de gestion des services et infrastructures aéroportuaires de Constantine, où le taux d’avancement des travaux s’élève à 95%.

Le ministre a expliqué que la compagnie Air Algérie avait examiné les modalités de développement de son programme de vols pour le mettre en conformité avec la stratégie (HUB).

Il a été procédé, en outre, au lancement d’une étude économique pour définir les potentialités économiques et les moyens de créer un axe régional dans la wilaya de Tamanrasset permettant d’être un pôle et un portail sur plusieurs pays et capitales africaines.

M. Beldjoud s’est félicité, dans ce sens, des orientations du président de la République portant sur « l’impérative exploitation et mise en service de tous les aéroports ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine