HomeActualitéNationalAlger : dégel du projet d'extension du tramway vers Bir Mourad Rais

Alger : dégel du projet d’extension du tramway vers Bir Mourad Rais

Le ministre des Transports, Kamel Beldjoud, a annoncé, ce lundi, le dégel du projet d’extension du tramway d’Alger « Cité les Fusillés-Bir Mourad Rais ».

Intervenant devant la commission des transports et des télécommunications de l’Assemblée populaire nationale (APN), le ministre a fait part de l’élaboration en cours de l’avant-projet de décret exécutif relatif à la déclaration d’utilité publique y afférente.

Il a également fait savoir qu’une étude est en cours pour l’extension de la ligne Est du tramway d’Alger « Hraoua-Ain Taya-Bordj El Bahri », laquelle est inscrite au niveau de la Wilaya d’Alger.

S’agissant du métro d’Alger, le ministre a précisé que le taux d’avancement des travaux du projet d’extension de la ligne El Harrach-Aéroport (sur 9,5 km avec 9 stations) a atteint 74%, alors que celui du projet Ain Naadja-Baraki est à 72%.

En ce qui concerne le téléphérique de Tizi Ouzou reliant le chef-lieu de wilaya à Sidi Bélloua et Redjaouna, le taux d’avancement des travaux est actuellement de 62%, a-t-il ajouté.

Un nouveau programme de développement du transport ferroviaire

Kamel Beldjoud a précisé que les projets du secteur ferroviaire, qui sont actuellement en cours de réalisation à travers le pays par l’Agence nationale d’études et de suivi de la réalisation des investissements ferroviaires (ANESRIF) en vue de renforcer et de moderniser le réseau actuel, et de raccorder les différentes zones industrielles, ports, zones d’activités et nouvelles villes, s’étendent à plus de 2200 Km.

Il a fait état, par ailleurs, d’un nouveau programme de développement du transport ferroviaire qui prévoit, notamment, la réalisation de la ligne minière Est (projet intégré de phosphate), de la nouvelle ligne Ain Saleh-Tamanrasset (670 km), et de la nouvelle ligne Adrar-Bordj Badji Mokhtar (900 km), en sus de la mine de fer de Ghara Djbilat.

La nomenclature des investissements publics dans le secteur des transports comprend, généralement, 273 opérations inscrites au titre du programme sectoriel centralisé pour une autorisation de programme totale de plus de 4.500 milliards de DA, selon les déclarations du ministre devant la Commission des transports et des télécommunications de l’APN.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine