HomeénergieToufik Hasni : le solaire thermique "c'est l'avenir du secteur énergétique en...

Toufik Hasni : le solaire thermique « c’est l’avenir du secteur énergétique en Algérie »

Le consultant en transition énergétique, Toufik Hasni, a estimé, ce dimancge, que la crise énergétique que traverse le monde, notamment l’Europe, doit nous inciter à accélérer le programme de transition énergétique, et ce,  en libérant au plus vite le champ des investissements.

Selon M. Hasni, en améliorant le climat des affaires dans notre pays, les entreprises étrangères s’intéresseront d’avantage au marché algérien l' »Etat n’aura plus besoin, donc, de financer la transition énergétique », a-t-il dit, lors de son intervention sur les ondes de la radio chaîne 3.

Soulignant que l’Algérie est un pays qui respecte ses engagements contractuels et c’est ce qui fait notre forme, le consultant a précisé : « Nous n’avons jamais failli à nos contrats. Même aux moments de crises avec des partenaires, on continuait à livrer du gaz malgré que n’on était pas d’accord sur des points. C’est un point déterminant qui fait la force du pays ».

Le solaire thermique « c’est l’avenir du secteur énergétique en Algérie« 

Toufik Hasni a estimé que l’Algérie peur produire de l’électricité à un prix imbattable sur le marché mondial. « Nous sommes en mesure de produire de l’électricité à un coût qui va être compétitif avec toutes les formes alternatives. Aujourd’hui, on le situe entre 8 à 10 Da le kilowattheure ».

Selon lui, la particularité du solaire thermique, c’est que 90 % des charges sont fixes. « Ce qui va nous permettre de faire une offre de prix qui peut rester constante pendant 20 à 25 ans. Personne ne peut  faire ca.  On a donc un avantage sans pareil », a-t-il expliqué.

Estimant que nous avons l’équivalent de 40.000 milliards m3 en solaire thermique, le consultant en transition énergétique a expliqué : « C’est l’avenir du secteur énergétique en Algérie », en précisant que la stratégie basée sur le solaire thermique ne plait à certains, qui veulent nous orienter vers le photovoltaïque et l’hydrogène.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine