HomeActualitéNationalDes propositions pour atteindre 30 milliards de dollars d'exportations hors hydrocarbures à...

Des propositions pour atteindre 30 milliards de dollars d’exportations hors hydrocarbures à l’horizon 2030

Les travaux du forum de l’export organisé par le Conseil du renouveau économique algérien (CREA) ont pris fin, jeudi à Alger, avec la formulation de plusieurs propositions pour l’augmentation du volume des exportations hors hydrocarbures.

Trente propositions ont sanctionné les deux ateliers organisés dans le cadre de ce forum, inscrits sous deux principaux thèmes: « La stratégie opérationnelle pour le développement des exportations » (18 propositions) et « la dynamique des réformes pour une Algérie exportatrice » (12 propositions).

Dans une allocution prononcée à cette occasion, le président du CREA, Kamel Moula, a souligné que « l’objectif de ces 30 propositions est d’atteindre 30 milliards de dollars d’exportations hors hydrocarbures à l’horizon 2030 ».

Parmi les principales propositions lues par le secrétaire général du CREA, Fayçal Ouaguenouni, l’annulation du principe de pénalisation des retards de rapatriement des recettes financières d’exportation dans les délais fixés, remplacé par l’imposition d’une amende financière.

Le forum inauguré par le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane, a été sanctionné par plusieurs recommandations, dont l’accélération de l’ouverture de filiales des banques algériennes au niveau international et la poursuite du développement des infrastructures de base dédiées au transport et à la logistique, en sus de l’amélioration de la gestion des risques.

Pour l’année 2023, le Premier ministre a indiqué l’objectif est d’atteindre 10 millions de dollars d’exportations hors-hydrocarbures, qui sont en passe d’atteindre 7 milliards de dollars d’ici la fin de l’année en cours, a-t-il dit, en faisant savoir que la valeur des exportations hors hydrocarbures était de 5 milliards de dollars jusqu’au 30 septembre dernier, soit le même volume enregistré en 2021.

Il a fait état d’une augmentation du nombre d’exportateurs de 200, irréguliers pour la plupart, à plus de 3.000 exportateurs enregistrés, dont 1.500 exportateurs réalisant des opérations d’exportation effectives.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine