HomeEntreprises-ManagementWali d'Oran : l'usine Renault Algérie reprendra son activité "progressivement"

Wali d’Oran : l’usine Renault Algérie reprendra son activité « progressivement »

Le wali d’Oran, Saïd Sayoud, a indiqué, ce dimanche, que l’usine Renault Algérie Production (RAP), située à Oued Tlelat, reprendra son activité « progressivement ».

Le wali d’Oran a indiqué que l’usine Renault reprendra  » progressivement » l’activité de montage de véhicules dans « les tous prochains jours » et « selon les conditions fixées par l’Etat algérien », a-t-il déclaré en marge d’une journée d’étude sur l’explication du nouveau code d’investissement organisée par la Direction locale de l’industrie.

Jeudi dernier, le Directeur général Renault Algérie Production (RAP), Remi Houillons, a fait état, sur son compte LinkedIn, de la préparation pour une reprise prochaien de l’usine.

Pour rappel, l’activité de l’usine Renault Algérie Production a débuté en 2014 et produit des Clio 4, Symbol et Dacia Sandero Stepway.

En 2020, l’Algérie avait décidé de suspendre l’importation des Kits CKD et SKD, l’arrêt du montage des véhicules et la fermeture des usines de montage.

Le 27 mai dernier, le groupe Madar Holding avait annoncé la reprise de la participation détenue par la Société nationale des véhicules industriels (SNVI) dans la société Renault Algérie Production (RAP) d’Oued Tlelat (Oran).

De nouvelles assiettes foncières pour accueillir des projets d’investissement à Oran

Dans son discours à l’occasion de cette journée d’étude, M. Sayoud a fait savoir que des travaux d’aménagement et d’équipement sont actuellement en cours dans la wilaya d’Oran sur des assiettes foncières devant accueillir de nouveaux projets d’investissement.

Le même responsable a précisé que la wilaya a bénéficié de l’implantation d’une zone industrielle dans la commune de Tafraoui, qui occupe une superficie de 596 hectares et d’une zone industrielle dans la commune de Bethioua sur une superficie de 592 hectares, dont les autorisations de lotissement sont en cours d’élaboration, en plus de l’implantation de trois mini zones d’activités pour les startups.

Il a ajouté que les services de la wilaya ont lancé les travaux d’aménagement des trois mini-zones d’activités pour la distribution des terrains d’une superficie comprise entre 200 et 600 mètres carrés à des investisseurs parmi les propriétaires de startups, et ce avant la fin du premier trimestre de l’année 2023, « afin de renforcer ce type d’entreprises auxquelles l’Etat attache une importance particulière ».

Annulation de 377 décisions d’attribution d’assiettes foncières

M. Sayoud a indiqué que la wilaya d’Oran compte quatre grandes zones industrielles et 35 zones d’activités dont 15 zones en cours de réalisation à travers la plupart de ses communes, toutes sont destinées à recevoir de sérieux projets d’investissement créateurs de richesse et d’emplois.

La wilaya a aussi récupéré, au cours des derniers mois, 385 hectares d’assiettes foncières après avoir annulé 377 décisions d’attribution d’assiettes foncières pour non concrétisation de projets d’investissement par leurs propriétaires. Elles seront réaffectées à des investisseurs sérieux pour lancer des projets qui apportent une valeur ajoutée à l’économie nationale et permettent la création de nouveaux emplois, selon le même responsable.

Le wali d’Oran a salué les gros efforts fournis par la commission de wilaya chargée de la levée des restrictions sur les projets d’investissements inactifs, qui a pu, en huit mois, étudier 245 dossiers de projets inactifs et lever les restrictions sur 200 en leur remettant les autorisations nécessaires pour démarrer le travail et la production.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine