HomeActualitéNationalIndustrie pharmaceutique : Ali Aoun compare une usine de Saidal à "un...

Industrie pharmaceutique : Ali Aoun compare une usine de Saidal à « un poulailler » (Vidéo)

Le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Ali Aoun a comparé l’usine de production de médicaments de Gué de Constantine, relevant du groupe pharmaceutique public, Saidal, à un poulailler.

« Si l’usine de Gué de Constantine continue comme ça, nous allons la fermer (…) », a déclaré le ministre, lors d’une cérémonie samedi à l’unité d’El Harrach de Saidal, à l’occasion du 40e anniversaire du groupe pharmaceutique.

Affirmant qu’il met tout le monde, secteur public et privé, sur le même pied d’égalité, le ministre a ajouté que l’usine de Gué de Constantine « sera tôt ou tard fermée ».

« Je vous le dis tout de suite. Il est impossible de produire des médicaments dans une usine comme celle-là. C’est pire qu’un poulailler », a-t-il lancé.

A noter que l’usine de Gué de Constantine produit des formes galéniques (suppositoires, ampoules et comprimés), elle est également spécialisée dans la production des solutés massifs (poches et flacons).

M. Aoun a rappelé les instructions du Président de la République, selon lesquelles, Saidal doit redevenir comme avant, quand elle couvrait 40 à 50% des besoins du marché national, contre 4% acutellement.

S’adressant à la PDG de Saidal, Mme Fatoum Akacem, le ministre a indiqué que l’unité d’insuline de Constantine doit revenir, le plus vite possible, à sa vocation initiale.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine