HomeénergiePétrole/Opep+ : l'Arabie Saoudite rejette "totalement" les critiques américaines

Pétrole/Opep+ : l’Arabie Saoudite rejette « totalement » les critiques américaines

L’Arabie saoudite a rejeté « totalement » jeudi les accusations américaines selon lesquelles la décision de l’Opep et de ses alliés, dont la Russie, de baisser la production de pétrole était motivée politiquement contre les Etats-Unis.

Début octobre, l’OPEP+ -les 13 membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) menés par l’Arabie saoudite et leurs 10 partenaires conduits par la Russie- a décidé de sabrer ses quotas de production, afin de soutenir les prix du brut qui étaient en train de baisser.

Cette décision a provoqué l’ire de la Maison Blanche.

« L’Arabie saoudite a vu les déclarations (américaines) qui ont décrit la décision comme une prise de position du royaume dans les conflits internationaux et comme politiquement motivée contre les États-Unis », a affirmé le ministère saoudien des Affaires étrangères dans un communiqué.

Ryad « exprime son rejet total de ces déclarations qui sont infondées et sortent les décisions de l’OPEP+ de leur contexte économique », a-t-il ajouté.

« Il y aura des conséquences pour ce qu’ils (les Saoudiens) ont fait, avec la Russie », a menacé mardi le président américain Joe Biden qui réclamait une offre abondante, dans l’espoir de faire baisser les prix avant les élections de mi-mandat aux États-Unis en novembre.

Pour les Affaires étrangères saoudiennes, les décisions de l’OPEP+ sont « basées sur des considérations purement économiques », afin de préserver l’équilibre du marché et de limiter la volatilité des cours.

AFP

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine