HomeActualitéNationalRallye international d'Algérie : la 5e édition du 13 au 22 novembre

Rallye international d’Algérie : la 5e édition du 13 au 22 novembre

La 5e édition du Rallye international d’Algérie « Challenge Sahari » (Auto/Moto) se tiendra du 13 au 22 novembre prochain, sur un parcours d’environ 1000 km selon les organisateurs.

« A travers ce parcours, nous voulons offrir aux participants une édition diversifiée, pour que le coureur et le touriste puissent vivre une véritable émotion sportive, tout en profitant de terrains variés. Le départ sera donné de Ghardaïa à El-Ménea, sur 280 km. Ce sera comme une première étape, puis la compétition se poursuivra dans les environs désertiques d’El-Ménéa, en forme de trois anneaux (trois étapes de 180 km, 120 km et 135 km). Par la suite, la caravane reviendra à Ghardaïa pour la 5e et dernière étape, longue de 280 km », souligne la même source.

Dans une déclaration à l’APS, le Directeur technique et logistique, Younes Bourguig, a fait savoir  que « la 5e édition du Rallye International est considéré comme un événement nouveau, puisqu’il revient après cinq ans d’absence, et aujourd’hui nous reviendrons pour regagner la confiance des participants internationaux, malgré la difficulté d’organiser de tels rassemblements et les différents difficultés que nous rencontrons ».

Et d’ajouter : « La devise de cette édition est le retour du rallye international en Algérie. C’est le début et nous allons travailler pour l’avenir et planifier le succès des prochaines éditions. Nous aspirons à faire de ce rallye une édition purement algérienne ».

« C’est nous qui assurerons la gestion technique des compétitions, en coordination avec la Fédération algérienne des sports mécaniques », a déclaré Bourguig, activant au sein de l’équipe algérienne « Sahara Event », spécialisée dans l’organisation d’événements sportifs, dont des rallyes.

Selon le même responsable, 15 participants européens seront présents, d’Italie, de France, des Pays-Bas et d’Allemagne, en plus de 10 autres, de Libye et de Tunisie, alors qu’une invitation d’honneur a été envoyée au champion saoudien aux rallyes du désert, Ibrahim Mehena.

« Le nombre de candidats importe peu car nous cherchons à le doubler et à attirer de nouveaux participants dans les prochaines éditions. Ce ne sera pas facile, mais nous ferons de notre mieux pour faire du Rallye international d’Algérie un succès qui commémorera la glorieuse révolution du 1er novembre », a-t-il dit.

Concernant le financement la compétition, qui se tiendra sur 10 jours, le responsable technique a déclaré : « Au départ, nous avons eu des promesses de certains sponsors, mais jusqu’à présent, il n’y a rien de concret. Ainsi, en l’absence de partenaires, les responsables du Sahara Events seront dans l’obligation de financer cet évènement de leur propre argent ».

Concernant les mesures à prendre pour assurer le succès du rallye, le porte-parole a déclaré : « Je pense que nous avons beaucoup profité des lacunes enregistrées lors des précédents éditions et, cette fois ci, avec l’expérience et le travail sur le terrain, nous nous efforcerons d’éviter les erreurs et d’améliorer l’organisation », soulignant que tous les rallyes dans le monde « ne sont pas très parfaits ».

Pour rappel, le dernier rallye international organisé par l’Algérie, pour les catégories auto/moto, remonte à 2018.

APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine