HomeénergieGaz : l'Algérie retrouve son leadership sur le marché espagnol

Gaz : l’Algérie retrouve son leadership sur le marché espagnol

En septembre, l’Algérie a repris la première place des fournisseurs de gaz naturel de l’Espagne, au détriment des États-Unis, qui étaient devenus mois après mois le premier fournisseur du pays depuis janvier dernier.

Selon les données du dernier bulletin statistique Enagás, la consommation de gaz naturel de l’Algérie a atteint 8 931 gigawattheures (GWh) en septembre, soit 25,4 % de l’offre totale. Parmi ceux-ci, 7 962 GWh sont arrivés par tube (Medgaz), tandis que 969 GWh sont arrivés par méthanier (GNL).

Les États-Unis étaient le deuxième pays d’origine du gaz consommé en Espagne en septembre dernier, avec 6 012 GWh, 17,1 % du total.

Cependant, le géant nord-américain reste de loin le premier fournisseur de gaz naturel du pays jusqu’à présent en 2022, avec un chiffre record de 102 694 GWh, soit 30,5 % du total.

L’Algérie, historiquement le principal fournisseur de gaz naturel de l’Espagne, a été évincée en début d’année par les Etats-Unis. Au dernier trimestre 2021, le gazoduc Maghreb-Europe a été complètement fermé après la brouille diplomatique entre Alger et Rabat.

A cela s’ajoute une escalade des tensions diplomatiques entre l’Espagne et l’Algérie en raison du virage du gouvernement concernant la Sahara occidental.

Jeudi dernier, Naturgy a conclu un accord avec la société nationale Sonatrach pour revoir le prix de ses contrats d’approvisionnement en gaz naturel depuis l’Algérie qui affecte rétroactivement les volumes fournis cette année.

Depuis le début de l’année, l’Algérie était derrière les États-Unis en tant que principal fournisseur de gaz naturel de l’Espagne, avec un total de 82 593 GWh (77 146 GWh par tube et 5 447 GWh en GNL), soit 24,5 % du total.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine