HomeActualitéNationalRéalisation de silos de stockage des céréales : lancement des projets en...

Réalisation de silos de stockage des céréales : lancement des projets en décembre prochain

Le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, a fait savoir, jeudi, que les projets de réalisation des silos de stockage des céréales seront lancés en décembre prochain.

Répondant aux questions et préoccupations des membres de l’Assemblée populaire nationale (APN) concernant la Déclaration de politique générale du Gouvernement, M. Benabderrahmane a évoqué le secteur de l’agriculture et le soutien de ses opérateurs.

A ce propos, il a indiqué que les engrais ont été subventionnés lors du lancement de la saison agricole actuelle notamment la campagne labours-semailles, en augmentant le pourcentage de subvention des engrais du budget de l’Etat de 20% à 50%, permettant une baisse considérable de leurs prix.

Quant aux semences, a-t-il dit, l’Etat a entamé la mise en place d’un programme en vue de réduire progressivement les quantités importées afin d’atteindre l’autosuffisance.

Selon lui, des efforts étaient en cours pour la création d’une « banque de gènes », qui sera un véritable acquis pour la réalisation de notre autosuffisance et notre sécurité alimentaire, notamment pour la filière céréalière.

« La priorité sera donnée au lancement de projets de réalisation de silos de stockage de céréales à partir de décembre prochain », a-t-il fait savoir, selon l’agence APS.

130,6 milliards de DA sous forme de subventions

Le secteur agricole a bénéficié, dans le cadre du budget d’équipement au titre de 2021 et 2022, d’un montant de 130,6 milliards de DA sous forme de subventions pour le développement de l’investissement agricole et la régulation de la production agricole, ainsi qu’en faveur des projets structurels.

Jusqu’au 30 juin 2022, les fonds accordés par la Banque de l’agriculture et du développement rural (BADR), destinés exclusivement aux petits et moyens agriculteurs, hors intérêts dans le cadre du crédit d’exploitation R’fig, ont atteint 205 milliards de DA couvrant 182.766 dossiers approuvés.

Faisant état du financement, au cours de la saison 2021-2022 et pour la première fois, de 494 agriculteurs pour la culture du colza à hauteur de 253 millions de DA, le Premier ministre a précisé qu’en ce qui concerne les crédits d’investissement (Ettahadi), 8.579 dossiers ont été étudiés, ce qui a permis l’octroi de 54 milliards de DA destinés essentiellement aux filières de l’élevage ovin et avicole, au stockage en chambres froides, à la culture céréalière et à l’élevage bovin.

Afin de permettre à l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC) de procéder à la récolte, les financements bancaires dégagés se sont élevés à 128 milliards de DA en 2022 contre 59,5 milliards de DA en 2021, a-t-il fait savoir.

Passant en revue les mesures de régulation de la filière des viandes et de la pommes de terre, le Premier ministre a précisé qu’un nouveau mode a été adopté pour renforcer les capacités de production, y compris la mise en place d’un programme de culture de la pomme de terre au niveau des fermes pilotes.

Pour constituer un stock de pomme de terre, la société publique « FRIGOMEDIT » a lancé une opération pour le stockage de 60.000 tonnes lors de la période de soudure (octobre à novembre), un chiffre appelé à augmenter à 100.000 tonnes.

Après 7 ans de rupture, il a été procéder à la réactivation du nouveau système en 2022 et à la réorganisation des opérations de contrôle avec la participation des autorités locales.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine