HomeActualitéNationalE-paiement : le nombre de TPE s'élève à 40.500 à fin août...

E-paiement : le nombre de TPE s’élève à 40.500 à fin août 2022

Le nombre de terminaux de paiement électronique (TPE) s’est élevé, fin août 2022, à plus de 40.500, avec un total de 1.752.000 opérations commerciales et un montant global de 13 milliards de DA.

C’est ce qu’a fait savoir, jeudi, le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, en réponse aux questions des députés de l’Assemblée populaire nationale (APN) concernant la Déclaration de politique générale du Gouvernement, rapporte l’agence APS.

Abordant le développement du paiement électronique, M. Benabderrahmane a fait observer que le nombre de transactions commerciales opérées jusqu’en août 2022, a avoisiné les 6 millions d’opérations pour un montant total de 11 milliards de DA.

Concernant la création de la banque de l’habitat, il a souligné que « ce projet est en cours de réalisation suivant un plan précis qui se répartit en plusieurs étapes, dont notamment l’élaboration des Statuts de la nouvelle banque et la préparation du dossier d’autorisation de création à déposer auprès de la Banque d’Algérie », ajoutant qu’il « est prévu de parachever ce projet fin 2022 ».

L’Etat « a récupéré tous les biens des individus impliqués dans des affaires de corruption »

Le Premier ministre a également évoqué dans son intervention, la réforme du système fiscal, indiquant que plusieurs réformes ont été introduites, notamment sur les impôts directs et les taxes assimilées, à travers l’introduction de « la globalité de l’imposition fondée sur le revenu global », avec élargissement de l’assiette fiscale y afférant.

Selon les chiffres fournis par le Premier ministre, le nombre des déclarations faites via le système Jibayatic, au cours du 1e semestre de l’année en cours, s’est élevé à 749.520 déclarations, soit en hausse de 30 %, comparativement à la même période de l’année 2021.

Par ailleurs, le Premier ministre a affirmé que l’Etat « a récupéré tous les biens des individus impliqués dans des affaires de corruption », relevant à ce propos, que la quote-part détenue par un privé dans la société spécialisée dans les engrais « FERTIAL » et dont le taux a été estimé à 17%, a été récupérée en entier à travers la société ASMIDAL.

« Les investisseurs dans le domaine du transport aérien sont les bienvenus »

Par ailleurs, le Premier ministre a évoqué la question de facilitation d’accès aux services de transport et de l’amélioration de sa qualité en exemptant les billets d’avions pour les voyageurs de et vers le grand sud, de la TVA outre le renforcement du nombre de vols vers l’Europe et l’Afrique.

Aussi, la compagnie d’Air Algérie s’attèle à l’étude des coûts de vols à partir de l’étranger en fonction du système de gestion des recettes, adopté à l’étranger, en vue de proposer des tarifs diversifiés devant prendre en compte les préoccupations de la communauté nationale à l’étranger, selon le Premier ministre qui a insisté sur la qualité des prestations de transport, tous types confondus, soulignant que l’investissement dans le domaine de transport aérien et maritime « n’a jamais été fermé ».

« Les investisseurs dans le domaine du transport aérien sont les bienvenus. Ils auront toutes les facilités, notamment pour ceux qui feront de Tamanrasset un point de départ pour leurs vols », a-t-il déclaré, ajoutant que le ministère du Transport a reçu plusieurs dossiers d’investissement en matière de transport aérien et maritime.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine