HomeActualitéNationalCovid-19: convention pour l'assurance au profit des personnels de la santé publique

Covid-19: convention pour l’assurance au profit des personnels de la santé publique

Une convention a été signée, mercredi à Alger, entre les ministères du Travail et de la Santé, portant sur « la mise en œuvre de l’assurance instituée au profit de tous les médecins et personnels de la santé publique, directement concernés par la prévention et la lutte contre la pandémie du Coronavirus (Covid-19) ».

La cérémonie de signature a été coprésidée par le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Youcef Cherfa, et le ministre de la Santé, Abdelhak Saihi.

La convention a été signée par le directeur général de la Sécurité sociale au ministère du Travail, Faouzi Houam, le directeur général de la Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS), Fayçal Bentaleb, et le directeur des structures de santé au ministère de la Santé, Rahal Ilias.

Dans une allocution à cette occasion, M. Cherfa a affirmé que cette convention intervient en consécration de l’une des décisions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, relative à l’institution d’une assurance spéciale, à la charge de l’Etat, en faveur de tous les médecins et personnels de la santé publique, directement concernés par la prévention et la lutte contre la pandémie du Coronavirus (Covid-19) ».

Cette mesure se veut « une reconnaissance de l’engagement et des sacrifices du corps médical dans la lutte contre cette pandémie qui a fait beaucoup de victimes parmi les personnels de la santé », a-t-il ajouté.

Cette convention « entrera en vigueur une fois signée par les services des deux ministères du Travail et de la Santé », a-t-il précisé, soulignant que « ces prestations complémentaires incluent le remboursement des médicaments, des analyses et des actes médicaux, ainsi que le capital décès aux ayants droit de la personne décédée suite à la pandémie ».

Pour accélérer la prise en charge du capital décès supplémentaire fixé à 1.000.000 DA, après coordination avec le ministère de la Santé, des instructions ont été données aux services de la Caisse nationale d’assurance sociale (CNAS) pour recenser les personnes concernées par ce capital décès et préparer leurs dossiers de prise en charge, en vue de mettre en application les mesures dès la signature de cette convention », a-t-il dit.

Les centres payeurs relevant de la CNAS auront à coordonner avec les services de santé de wilayas pour accompagner et orienter les personnes concernées.

Pour sa part, le ministre de la Santé a fait savoir que les services relevant de son département sont mobilisés pour mettre en œuvre les mesures de cette convention.

Dans ce cadre, M. Saihi a rappelé les sacrifices consentis par le corps médical, considérant que la convention constitue « une reconnaissance des grands efforts déployés par l’Armée blanche durant la crise sanitaire engendrée par la propagation du coronavirus.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine