HomeActualitéInternationalPoutine officialise l'annexion par la Russie des quatre régions de l'Ukraine

Poutine officialise l’annexion par la Russie des quatre régions de l’Ukraine

Le président russe Vladimir Poutine a officialisé ce vendredi l’annexion par la Russie des quatre régions de l’est de l’Ukraine consultées par référendum, au nom du « droit à l’autodétermination des peuples », rapporte l’agence Reuters.

« C’est la volonté de millions de personnes », a-t-il déclaré lors d’une cérémonie officielle en présence de centaines de dignitaires dans le cadre de la salle de l’Ordre de Saint-George, au Kremlin.

Cette proclamation, signe de la détermination du dirigeant russe, est intervenue trois jours après la clôture des référendums organisés dans les quatre régions concernées – et non reconnus par la communauté internationale – qui se sont conclus par un « oui » à l’annexion à quelque 99%.

« Les habitants de Lougansk (Louhansk en ukrainien-NDLR) et Donetsk, Kherson et Zaporijjia deviennent nos citoyens pour toujours », a souligné Vladimir Poutine, ajoutant que les populations avaient voté « sans équivoque » pour « un avenir commun ». « Quatre nouvelles régions russes » seront ainsi formées, a-t-il dit, en vertu d’accords qui restent à signer.

Vladimir Poutine, applaudi à plusieurs reprises, a appelé l’Ukraine, envahie par l’armée russe le 24 février dernier, à « un cessez-le-feu » et à revenir à la table des négociations. « L’Union soviétique n’existe plus, nous ne pouvons plus revenir dans le passé, mais la Russie n’en a plus besoin, n’a plus besoin de cela », a-t-il lancé.

En réaction, les dirigeants des pays de l’Union européenne « rejettent » et « condamnent » « l’annexion illégale » par la Russie de quatre régions ukrainiennes, ont indiqué vendredi les 27 dans une déclaration, accusant Moscou de mettre « la sécurité mondiale en danger ».

« Nous ne reconnaissons pas et ne reconnaîtrons jamais les +référendums+ illégaux que la Russie a organisés comme prétexte pour cette nouvelle violation de l’indépendance, de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine, ni leurs résultats falsifiés et illégaux. Nous ne reconnaîtrons jamais cette annexion illégale », selon la déclaration repris par l’agence AFP.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine