HomeEntreprises-ManagementRachid Zerdani : Sonatrach consacre un montant de 40 milliards de dollars pour...

Rachid Zerdani : Sonatrach consacre un montant de 40 milliards de dollars pour l’exploration et le développement

« Notre consommation nationale de gaz naturel est en hausse. Elle est entre 45 et 50 milliards de m3 par an. Le taux de d’augmentation est de 4 à 5 % par an », déclare Rachid Zerdani vice-président chargé de la Stratégie de la Planification et de l’Economie à Sonatrach, assurant que cette hausse est déjà prévue dans les programmes du groupe.

Lors de son passage, ce mercredi matin, dans l’Invité de la Rédaction de la Chaîne 3 de la Radio Algérienne, M. Zerdani indique que Sonatrach œuvre, selon sa nouvelle feuille de route, à développer ses volumes de production, tant à l’échelle nationale qu’internationale. « Notre nouvelle feuille de route, accompagnée d’un montant d’investissement de 40 milliards de dollars, intègre de nouveaux projets d’exploration, de développement des gisements et d’optimisation de la production », révèle-t-il.

Avec les découvertes de nouveaux gisements, poursuit le cadre de Sonatrach, il y a une production supplémentaire de 4 milliards de men 2022. « Au cours de l’année 2023, nous atteindront les 8 à 10 milliards de m», précise-t-il. 

Nécessité d’aller vers transition énergétique

Autre objectif de Sonatrach, la transition énergétique. Selon Rachid Zerdani, « Sonatrach doit assurer sa transition énergétique à l’instar de toutes les compagnies pétrolières internationales. Nous comptons introduire dans notre modèle économique de nouveaux business basés sur les énergies renouvelables. » Le Groupe est en train de travailler sur la mise en place de centrales photovoltaïques de ses sites, « ce qui permet, explique M. Zerdani, de réduire l’empreinte carbone et d’économiser le gaz. » Il révèle, par la même occasion, que sur les 40 milliards de dollars investis dans la nouvelle feuille de route, 1 milliard et demi de dollar a été consacré pour les aspects environnement, climat et énergies renouvelables.

Des découvertes en dehors des frontières du pays

Revenant sur les activités de Sonatrach en en dehors des frontières de l’Algérie, le responsable affirme les explorations ont déjà débuté, notamment en Lybie, au Mali et au Niger. « Les travaux sur les périmètres dans ces pays se poursuivent. Nous avons fait des découvertes, mais nous sommes aussi en train d’examiner des opportunités dans d’autres pays africains dans l’exploration comme dans le développement », souligne-t-il.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine