HomeActualitéNationalExploitation artisanale de l'Or : 137,9 kg produits

Exploitation artisanale de l’Or : 137,9 kg produits

Depuis le lancement de l’exploitation artisanale de l’Or, quelques 21.812 tonnes de minerais aurifères ont été livrées au comptoir de l’ENOR et 137,9 kg d’Or produits.

C’est ce qui est indiqué dans le document portant « Déclaration de politique générale du Gouvernement » qui sera présentée devant le Parlement le 3 octobre prochain. Ce document couvre la période allant de septembre 2021 à août 2022.

Selon la même source, l’exploitation artisanale de l’Or a été lancée au niveau des wilayas de Tamanrasset, In Guezzam et Djanet. Il est avancé qu’à ce jour, sur les 222 permis octroyés par l’Agence nationale des activités minières (ANAM), 168 permis ont été retirés par les micro-entreprises, soit un taux de 61% des permis octroyés.

396 permis attribués

Toujours dans le secteur minier, il est indiqué qu’à fin juin dernier, 15 cartes géologiques à 1/50.000 ont été finalisées et 23 sont en cours en plus de la publication des livrets d’inventaire des ressources minérales pour 48 wilayas de l’ancien découpage administratif. Ceux des 10 nouvelles wilayas seront finalisés avant la fin décembre 2022.

Par ailleurs, l’ANAM a lancé un programme de recherche minière sur 26 projets, répartis à travers 27 wilayas et concernent 13 substances et produits miniers. « Le taux d’avancement de ces projets est de 71%. Aussi, le secteur a attribué, à fin juin 2022, un total de 396 permis d’exploration et d’exploitation minières à travers le territoire national », selon le document.

Projets stratégiques

Quant aux « projets stratégiques », en l’occurrence le projet des phosphates intégré (Tébessa), le projet de gisement de fer de Gara Djebilet (Tindouf) et celui du zinc-plomb d’Oued Amizour (Bejaia), « ils sont à des stades avancés », indique le gouvernement.

Pour le premier, les Etudes y afférentes sont en cours d’élaboration après la création de la société dénommée Algerian Chinese Fertilize Campany en mars 2022 qui a pour mission la planification et la réalisation des études concernant le projet ».

Le deuxième a, quant à lui, connu la remise par le partenaire chinois du rapport attestant la réussite des essais de laboratoire ayant confirmé l’obtention d’un acier de qualité conforme aux standards internationaux, tandis que le dernier a connu la récupération de 16% des actions du partenaire étranger (Terramin) et en conséquence la partie algérienne est détentrice de 51% des actions, ce qui lui confère le contrôle de la société.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine