HomeActualitéInternationalFrance : Macron fermement opposé au projet de gazoduc MidCat

France : Macron fermement opposé au projet de gazoduc MidCat

Le président français, Emmanuel Macron a exprimé lundi sa ferme opposition à la relance du projet de gazoduc MidCat (Midi-Catalogne) dans le contexte des tensions énergétiques liées au conflit en Ukraine, estimant qu’il ne répondait pas aux problématiques actuelles, rapporte l’agence Reuters.

Lors d’une conférence de presse à l’Elysée, à la suite d’un entretien en visioconférence avec le chancelier allemand Olaf Scholz consacré à la situation énergétique en Europe, le président français a déclaré : « Je ne comprends pas le problème à court terme qu’on essaye de résoudre (…). Je ne comprends pas comment on sauterait comme des cabris pyrénéens sur ce sujet ».

« Je ne suis pas convaincu qu’on ait besoin de plus d’interconnexions gazières, il n’y a pas d’évidence de besoin aujourd’hui, demain », a-t-il insisté, selon la même source. Toutefois, a-t-il ajouté, si Olaf Scholz ou le président du gouvernement espagnol Pedro Sanchez venaient à lui démontrer le contraire, « je suis prêt à revoir ma position ».

L’Espagne et le Portugal disposent d’importantes capacités d’importation de gaz et le chancelier allemand, notamment, a de nouveau suggéré en août l’option MidCat pour améliorer les interconnexions du réseau gazier en Europe, selon Reuters, qui a rappelé que la France s’y oppose de longue date, arguant notamment du coût du projet, et privilégiant l’installation de nouveaux terminaux GNL.

Lancé en 2013, le projet de gazoduc via les Pyrénées devait relier une ville au nord de Barcelone à Barbaira, dans l’Aude, avec pour objectif la distribution du gaz algérien, notamment. Il a été suspendu en 2019, jugé trop coûteux et dommageable pour l’environnement.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine