HomeActualitéNationalSaison estivale : 116 noyés en deux mois

Saison estivale : 116 noyés en deux mois

Cent-seize (116) cas de noyade ont été enregistrés et 42.366 personnes ont été sauvées en deux mois, à travers différentes plages, par les unités de la Protection civile, indique mercredi un communiqué de la Direction générale de la Protection civile (DGPC).

« Dans le cadre du dispositif de surveillance des plages et des baignades, les secours de la Protection civile ont enregistré depuis le début de la saison estivale, du 16 juin au 16 août, 116 cas de noyade, 63 au niveau des plages interdites contre 53 autres noyés au niveau des plages surveillées (18 cas en dehors des horaires de surveillance) », précise le communiqué repris par l’agence APS.

Les mêmes services ont également enregistré « 67 noyés dans différents plans d’eau dont la majorité sont des adolescents ».

Les unités de la Protection civile ont procédé au niveau des 427 plages autorisées à la baignade, à « 60.340 interventions qui ont permis de sauver 42.366 personnes de la noyade. 15.514 ont été traités sur place pour différents types de blessures au niveau des postes de secours des plages, alors que 3.217 blessés ont été évacués vers les structures sanitaires après avoir reçu les premiers soins », indique la même source.

En outre, il est souligné que « 258 victimes ont été sauvées à bord de leurs embarcations ».

« L’analyse des données concernant les cas de noyade au niveau des plages révèle que la majorité des décès sont enregistrés au niveau des plages interdites ou hors les horaires de surveillance du dispositif de la Protection civile pour les plages surveillées », ajoute le communiqué, révélant que la tranche d’âge des victimes varie « entre 10 ans et 23 ans ».

 Concernant la fréquentation des plages, la DGPC a recensé « une affluence-record en matière d’estivants », dont le nombre important a été enregistré dans les wilayas de' »Oran (13 millions estivants), Boumerdes (12,5 millions) et Jijel (12 millions), rappelant avoir déployé au niveau des plages autorisées à la baignade, un dispositif important pour assurer la sécurité des estivants, composé de 11.000 éléments spécialisés dotés de tous les moyens de sauvetage nécessaires.

La DGPC, rappelle par ailleurs le communiqué, mène une campagne de prévention et de sensibilisation sur les risques liés à la saison estivale notamment les dangers de la mer et la baignade dans les plans d’eau depuis le 16 mai dernier à travers tout le territoire national, afin d' »inculquer aux citoyens la culture de la prévention du risque de noyade et d’accidents et chute en particulier au niveau des plages interdites et plans d’eau », conclut le communiqué.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine