Homela deuxTebboune : L'Etat punira tous les auteurs de pratiques bureaucratiques

Tebboune : L’Etat punira tous les auteurs de pratiques bureaucratiques

L’Etat punira tous ceux qui favorisent la prolifération de la bureaucratie au sein de l’administration pour en entraver le fonctionnement, a déclaré le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, lors de sa rencontre périodique avec la presse nationale, diffusée, dimanche.

Le Président Tebboune a souligné que la bureaucratie « n’est autre qu’un ensemble de pratiques autoritaires suspectes, accumulées depuis 30 à 40 ans par des individus si bien introduits dans l’administration qu’on les croirait représentants du Pouvoir. Nous les avons à l’œil ».

« Des décisions sont examinées par le Gouvernement et approuvées en Conseil des ministres, mais leur mise en oeuvre sur le terrain est entravée », a-t-il regretté, soulignant que ces pratiques « créent un climat de tensions et d’instabilité et certains osent les assimiler à l’Algérie nouvelle ».

« Celui qui dit mériter dignité et respect doit commencer par respecter le peuple et les lois de la République », a dit le Président Tebboune, ajoutant que l’élimination de la bureaucratie « passe par l’élimination de ces pratiques au sein de l’Administration et l’Etat jouera son rôle de contrôle ».

Une loi punissant ceux qui s’emparent des terres domaniales en cours de préparation

En outre, le Président de la République a annoncé la préparation en cours d’une nouvelle loi punissant sévèrement ceux qui s’emparent des terres domaniales.

« Nous regrettons de voir des gens, de connivence avec certains responsables, occuper des bidonvilles que nous avons démolis et en avons relogé les propriétaires dans des foyers décents », a déploré M. Tebboune, assurant que « nous parviendrons à éliminer cet état de fait ».

« Une loi qui prévoit une punition sévère contre ceux qui s’emparent illégalement des terres domaniales, verra très bientôt le jour », a-t-il précisé, en expliquant que « la démocratie et la sécurité du citoyen n’existent que dans un Etat puissant, en ce sens qu’un Etat faible sera incapable de protéger ses citoyens et s’inclinera devant la force d’autrui ».

Et d’ajouter que l’Algérie poursuivra ses efforts pour éliminer l’habitat précaire « afin de préserver la dignité des Algériens », rappelant la distribution de plus de 3,5 millions de logements depuis 2013.

L’Etat continuera également à réaliser ses programmes de logements, toutes formules confondues, y compris la formule sociale, souligne le président Tebboune, qui a expliqué que les efforts consentis dans ce sens ont abouti à un recul significatif de l’âge d’accès au logement.

« Nous continuerons sur la même lancée jusqu’à ce que les futurs demandeurs de logement puissent en recevoir les clés dans un délai de 6 mois à un an », a-t-il conclu.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine