HomeActualitéNationalOran/Mostaganem : un système d’irrigation intelligent pour des exploitations agricoles

Oran/Mostaganem : un système d’irrigation intelligent pour des exploitations agricoles

Des exploitations agricoles d’Oran et de Mostaganem devraient être dotées au mois de septembre prochain d’un nouveau système d’irrigation intelligent conçu par une équipe de recherche des Universités d’Oran 1 « Ahmed Benbella » et « Abdelhamid Ibn Badis » de Mostaganem, a appris l’APS du chef du projet Bouabdallah Kechar.

Le montage des premiers modèles du nouveau système d’irrigation intelligent conçu par une équipe de recherche des universités d’Oran 1 « Ahmed Benbella » et « Abdelhamid Ibn Badis » de Mostaganem, dénommé « Start-kit » devrait être effectué en septembre prochain au niveau de petites exploitations agricoles d’Oran et Mostaganem retenues comme sites-pilotes, a fait savoir l’universitaire Kechar.

Il a relevé que ce projet s’inscrit dans le cadre du programme « Intel-Iris Prima », dédié à l’agriculture de précision en zone euro-méditerranéenne et permettra de préserver les ressources hydriques et améliorer qualitativement et quantitativement la production agricole.

Les modèles de ce système ont été développés par une équipe de chercheurs universitaires spécialisés en électronique et supports informatiques du Laboratoire d’Informatique Industrielle pour les Réseaux du Département d’Informatique de la Faculté des Sciences exactes et appliquées de l’Université d’Oran 1 et de deux chercheurs en agronomie de l’Université de Mostaganem, a ajouté l’universitaire, également directeur du Laboratoire.

Il a souligné dans ce contexte que « ce projet concrétisé par les deux universités algériennes est financé par la Direction générale de la Recherche scientifique et du développement technologique relevant du MESRS ».

L’équipe de recherche des Universités d’Oran 1 « Ahmed Benbella » et « Abdelhamid Ibn Badis » de Mostaganem qui s’est lancée depuis un an dans la concrétisation du projet d’irrigation intelligente, a fabriqué jusque-là cinq modèles et ambitionne d’en faire 15 autres, voire 100 modèles, selon le chercheur, qui a indiqué que « ce système est simple et adapté aux petits agriculteurs ».

Le système d’irrigation intelligent est un capteur connecté à un réseau informatique qui mesure l’humidité du sol pour déterminer ses besoins en eau et envoie des données à afficher sur l’écran de l’ordinateur et le téléphone portable de l’agriculteur.

Ce dernier peut contrôler à distance l’opération d’irrigation, grâce à l’adoption d’une technologie de pointe.

Le projet ciblera onze (11) exploitations agricoles dans les wilayas d’Oran et de Mostaganem qui disposent déjà d’un système d’irrigation goutte à goutte, selon l’universitaire Kechar lequel a précisé que l’équipe de recherche a bénéficié d’un accompagnement et d’une assistance de la direction des services agricoles d’Oran.

L’objectif de ce projet, qui prend en considération les pratiques agricoles, les types de sols et les conditions climatiques, est d’adopter des technologies d’irrigation modernes, d’améliorer les performances des agriculteurs, de développer leur expérience professionnelle et d’augmenter la production, a expliqué le chef du projet.

Pour sa part, le responsable de l’Association des irrigateurs à l’eau traitée de la wilaya d’Oran, Hassan Boualem a indiqué que « ce système est une nouvelle expérience et une bonne initiative devant aider l’agriculteur à améliorer ses conditions de travail, acquérir de nouvelles connaissances en matière de techniques d’irrigation notamment dans le domaine de l’économie de l’eau et préserver les potentialités richesses.

Dans le cadre du programme des projets de recherche nationale agréés par la DGRSDT, le laboratoire de recherche en informatique industrielle et des réseaux de l’Université d’Oran-1 a lancé, en juin dernier, la conception et réalisation d’un second système d’irrigation automatique basé sur la gestion automatisée de l’irrigation dans plusieurs fermes simultanément avec détection préalable des maladies affectant les cultures.

APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine