HomeEntreprises-ManagementANADE : installation des bureaux du réseau des femmes entrepreneures à travers...

ANADE : installation des bureaux du réseau des femmes entrepreneures à travers 11 wilayas

Le directeur général par intérim de l’Agence nationale d’appui et de développement de l’entrepreneuriat (ANADE), Mohamed Cherif Bouziane a procédé, mercredi, à l’installation des bureaux locaux du réseau des femmes entrepreneures, financés par l’Agence à travers 11 wilayas du pays, indique un communiqué de l’Agence, rapporte ce jeudi l’agence officielle.

Il s’agit des wilayas de Tamanrasset, Bechar, Biskra, Annaba, Constantine, Sétif, Tizi Ouzou, Blida, Tipasa, Oran et Tlemcen, précise la même source.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie adoptée par le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la Micro-entreprise, Nassim Diafat, en vue de « promouvoir l’entrepreneuriat dans le cadre d’une vision économique globale ».

S’adressant aux participantes par visioconférence, M. Bouziane a affirmé que le programme du réseau des femmes entrepreneures s’inscrit dans le cadre du plan d’action du ministère délégué auprès du Premier ministre chargé de la Micro-entreprise, dans son volet lié au soutien de l’entrepreneuriat féminin dans le cadre de la stratégie du développement global adoptée par le gouvernement, la femme étant un élément actif hors du cadre conventionnel connu, à la faveur de son accès au monde de l’entrepreneuriat », selon le communiqué.

Dans le cadre de la démarche globale du gouvernement et de l’État algérien relative à la réalisation du principe d’égalité des chances, les services du ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la Micro-entreprise, s’appuyant sur les dispositifs de création d’activités sous sa tutelle, s’emploient à « améliorer cet état de fait, en élargissant, tant soit peu, les catégories d’âge des femmes en vue d’investir le monde de l’entrepreneuriat, en assurant les formations nécessaires aux femmes hors des zones urbaines, aussi bien les formations techniques liées à l’activité exercée que celles relatives aux modalités de gestion et d’administration des micro-entreprises créées », a indiqué le DG par intérim.

Les services du ministère délégué accordent une attention particulière au volet de l’accompagnement « adéquat » par une large utilisation des technologies de pointe dans le domaine de l’information, ainsi que par la sensibilisation, la formation et la poursuite des efforts de numérisation des différentes étapes de la création des micro-entreprises, en vue de faciliter aux femmes l’accès au monde de l’entrepreneuriat, augmenter les capacités, développer l’activité et la durabilité des projets et faire connaître les expériences professionnelles locales réussies dans les multiples activités créées », a-t-il poursuivi.

Lancé fin mai dernier à Alger sous l’appellation « El Moukawila », le réseau des femmes entrepreneures vise à promouvoir l’entrepreneuriat féminin dans le cadre d’une vision économique globale et à créer des liens entre les femmes entrepreneures, à travers leur participation et le développement de leurs entreprises grâce à l’échange des expertises et des expériences.

APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine