HomeActualitéNationalL’Espagne prend une mesure contre les marchandises à destination de l’Algérie

L’Espagne prend une mesure contre les marchandises à destination de l’Algérie

Un mois après la suspension par l’Algérie de l’importation et l’exportation depuis l’Espagne, suite à la suspension du traité d’amitié entre les deux pays, les autorités espagnoles ont imposé des conditions « strictes » à toutes les marchandises en partance de ses ports vers l’Algérie, a rapporté, hier vendredi, Echoroukonline citant une correspondance adressée aux services douaniers par la chambre de commerce d’Alicante.

En effet, la Chambre de commerce espagnole a ordonné aux services douaniers et tous les opérateurs économiques de son territoire, d’interdire la sortie de marchandises du Royaume d’Espagne vers l’Algérie, sans qu’elles soient soumises au dédouanement.

Une décision qui met fin à tous les privilèges du passé, qui permettaient une certaine souplesse et une flexibilité dans le traitement des marchandises en direction de l’Algérie.

«Nous vous informons qu’à partir de la date du 21 juillet 2022, toutes les marchandises au départ de l’Espagne vers l’Algérie, doivent disposer des documents de déclaration douanière, et tout dossier ne disposant pas de ces documents, est interdit de quitter le territoire espagnol», selon la même source.

Cette instruction des autorités espagnoles, concerne notamment, les marchandises d’origine espagnole ou celles importées d’autres pays qui transitent par les ports espagnols à destination de l’Algérie.

Même les colis, via le courrier international, sont également concernés par cette décision. Une mesure qui, selon les opérateurs économiques, pourrait ralentir d’en moins une semaine supplémentaire, le traitement des marchandises.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine