HomeLa uneAutomobile Algérie : vers des conditions plus strictes de la vente de...

Automobile Algérie : vers des conditions plus strictes de la vente de véhicules neufs

Le marché national de l’automobile connaît, depuis quelques années, une stagnation et une crise profonde, en raison de la suspension de l’importation des véhicules neufs et la fermeture des usines de montage.

Cependant, plusieurs concessionnaires automobiles se sont lancés dans l’activité d’importation et de commercialisation des voitures neuves, en raison de la forte demande sur les véhicules.

En effet, des salles d’expositions de voitures multimarques ont ouvert leurs portes, et de nombreux Algériens, qui veulent acheter une nouvelle voiture, sont obligation d’acquérir les véhicules commercialisés sur le marché à des prix exorbitants.

Le ministère du Commerce et de la Promotion des exportations prépare des lois et des conditions strictes pour réglementer l’activité de vente de voitures neuves par les concessionnaires, rapporte ce mercredi 20 juillet le quotidien arabophone Echorouk.

L’effort du ministère pour réglementer cette activité avait pour objectif de protéger les clients des concessionnaires automobiles qui exercent désormais l’activité d’importation et de commercialisation de voitures neuves de manière anarchique.

En plus de l’activité croissante de nombreuses entreprises étrangères qui exportent désormais des voitures vers l’Algérie en grande quantité et à des prix exorbitants, obligeant les clients à effectuer des transferts d’argent électroniques, ce qui a causé de nombreux abus et plaintes.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine