HomeActualitéNationalMédias : El Watan lance un appel "pressant" aux autorités

Médias : El Watan lance un appel « pressant » aux autorités

Les employés du journal El Watan sont en grève pour le deuxième jour consécutif, pour protester contre le non versement de leurs salaires depuis quatre mois. En conséquence, le quotidien national n’a pas paru hier et ce jeudi 14 juillet.

Réunis mercredi, en Assemblée générale extraordinaire, les membres fondateurs de la SPA El Watan ont expliqué que « ce retard de paiement est imputable au blocage des comptes bancaires de l’entreprise depuis le mois de mars dernier en raison d’un contentieux l’opposant à l’administration fiscale. »

« Les démarches de la direction d’El Watan en vue de l’établissement d’un échéancier de paiement portant sur une dette d’un montant de 55 millions de dinars n’ont pas abouti », indiquent les membres fondateurs dans une déclaration qui sanctionné l’AG.

Et d’ajouter : « De son côté, le CPA ( Crédit Populaire d’Algérie) réclame à l’entreprise le remboursement d’une partie de la ligne de crédit d’un montant de 45 millions de dinars contractée auprès de la banque. »

« La dette de l’entreprise a été en large partie contractée durant la période de la pandémie qui a lourdement impacté la santé financière de l’entreprise », expliquent les membres fondateurs.

« Appel pressant aux autorités »

« L’Assemblée générale lance un appel pressant aux autorités du pays pour aider au déblocage de la situation conformément aux décisions gouvernementales visant à accompagner les entreprises en difficultés du fait de l’impact de la Covid-19 », lit-on dans la déclaration.

« La SPA El Watan souhaite l’ouverture d’un dialogue constructif avec les services fiscaux et bancaires pour permettre le déblocage des comptes et l’établissement d’un calendrier de paiement des créances », indique les rédacteurs de la déclaration, ajoutant qu' »un tel dialogue favorisera le retour à l’activité normale de l’entreprise et l’apaisement du climat social. »

Ils estiment que « le redressement d’El Watan est possible grâce à ses actifs, au fort potentiel de son lectorat et à sa fidélité », et d’ajouter : « Il y a urgence toutefois, car la persistance des blocages aggrave de jour en jour le déficit financier et la précarité du personnel. »

« L’Assemblée générale se donne jusqu’à la fin du mois courant pour évaluer les perspectives de normalisation ou non. A ce moment-là, elle prendra les mesures qui s’imposeront quant à l’avenir de l’entreprise », conclut la déclaration.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine