HomeénergieLe groupe turc Tay compte investir dans les énergies renouvelables en Algérie

Le groupe turc Tay compte investir dans les énergies renouvelables en Algérie

Le ministre de la Transition énergétique et des énergies renouvelables (MTEER), Benattou Ziane a reçu mardi, à Alger, une délégation du groupe Tay, conduite par son PDG, Mesut Toprak, actionnaire principal et membre du conseil d’administration de l’entreprise algéro-turque Tayal, a indiqué un communiqué du ministère.

A cette occasion, M. Ziane a mis l’accent sur « les relations bilatérales privilégiées entre les deux pays et la volonté du président de la République d’élever le volume des investissements turcs en Algérie et d’insuffler ainsi une nouvelle dynamique à la coopération existante », a précisé le communiqué, repris par l’agence APS.

Fort de plus de 60 ans d’expérience dans l’industrie textile, en partant de la fibre de coton jusqu’au prêt-à-porter, M. Mesut Toprak, a présenté, pour sa part, la vision de son groupe industriel, en « réalisant une usine de fabrication intégrée de dernière génération incluant les panneaux photovoltaïques, les cellules, les Wafer permettant d’exporter plus de 75% de sa production », a ajouté le communiqué.

« Le groupe Tay compte investir dans les énergies renouvelables en Algérie »

« Le groupe Tay, compte investir dans les énergies renouvelables en Algérie avec l’assistance du MTEER afin de devenir un acteur important et viser plusieurs applications des énergies renouvelables en Algérie », a souligné le communiqué.

Le responsable turc s’est enquis également de l’état d’avancement et les modalités du projet d’appels d’offre à investisseurs pour la réalisation de centrales solaires PV  » Solar 1000 « , exprimant le vœu de son entreprise à participer dans cet ambitieux projet.

Le ministre a réitéré la disponibilité de son département ministériel à accompagner le groupe Tay dans la concrétisation de tous ces projets dans les énergies renouvelables en Algérie.

A l’issue de la rencontre, les deux parties ont convenu de poursuivre les échanges afin d’identifier de façon approfondie les axes de coopération dans les domaines discutés, a-t-on précisé de même source.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine