AccueilActualitéNationalL'Algérie a-t-elle suspendu les relations touristiques avec l'Espagne ?

L’Algérie a-t-elle suspendu les relations touristiques avec l’Espagne ?

- Advertisement -

Une note émanant de la direction du Tourisme et de l’Artisanat de la wilaya de Bouira demandant aux agences de voyages à suspendre toute relation touristique avec l’Espagne, a été largement diffusée hier et ce lundi sur les réseaux sociaux et reprise par plusieurs médias.

Selon la note datée du dimanche 19 juin, il est demandé aux agences de voyage de suspendre toutes relations de travail avec le royaume d’Espagne. « Conformément aux décisions des hautes autorités de l’Etat de suspendre le Traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération avec l’Espagne, il vous est demandé de suspendre dans l’immédiat toute relation de travail avec ce pays », est-il mentionné dans la note officielle.

The graduate Fair

« La note a été annulée »

Le responsable de la direction du tourisme et de l’artisanat de Bouira a annoncé l’annulation de ladite note et a évoqué « un malentendu ». « Il ne faut prendre en compte cette note. C’est un malentendu. Nous l’avons publiée, mais elle a été retirée. Une erreur s’est produite », a déclaré le responsable, cité par le site spécialisé Visa Voyage Algérie. « Nous ne demandons rien aux agences de voyages. La note a été annulée », a-t-il ajouté, selon la même source.

A noter qu’actuellement la compagnie aérienne nationale Air Algérie opère 4 vols par semaine entre Alger et Barcelone. Pour les compagnies aériennes espagnoles Vueling et Iberia, elles desservent Alger depuis Barcelone et Madrid à raison quatre vols également. Pour le transport maritime, Algérie Ferries opère une seule traversée vers Alicante. Pour les compagnies maritimes espagnoles, Balearia et Transmiderranea desservent Mostaganem, Ghazaouet et Oran depuis Valence et Almeria une fois par semaine respectivement.

L’Algérie suspend le Traité d’amitié avec l’Espagne

Depuis mars dernier, pour rappel, les relations entre l’Algérie et l’Espagne se sont dégradées, en raison, du revirement du gouvernement espagnol, dirigé par Pedro Sanchez, sur le dossier du Sahara occidental.

Cette position a été réitéré il y a quelques jours par Pedro Sanchez, ce qui a conduit l’Algérie à suspendre, le 8 juin dernier, le Traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération, conclu le 8 octobre 2002 entre les deux pays.

Le même jour, l’Association des banques et des établissements financiers (Abef) avait annoncé, dans un note adressées aux directeurs des banques, le gel des domiciliations bancaires des opérations de commerce extérieur de produits et services, de et vers l’Espagne.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine