HomeActualitéInternationalBanque d'Espagne : la crise avec l'Algérie pourrait avoir un impact sensible...

Banque d’Espagne : la crise avec l’Algérie pourrait avoir un impact sensible sur l’inflation et le PIB

La Banque d’Espagne a exprimé son inquiétude quant aux conséquences de la crise diplomatique avec l’Algérie déclenchée par la décision de Pedro Sánchez de modifier la position historique de l’Espagne par rapport au Sahara Occidental.

« Non seulement cette crise constitue un problème géopolitique important mais peut également avoir des conséquences importantes sur l’économie espagnole », a averti la Banque d’Espagne.

La Banque d’Espagne a souligné qu’une éventuelle restriction des livraisons de gaz en provenance d’Algérie aurait un « effet sensible » à la fois sur la croissance économique et sur l’inflation.

Le directeur général de l’économie et des statistiques de la Banque d’Espagne, Ángel Gavilán, a décidé, vendredi dernier, aux médias espagnols que bien qu’il soit encore tôt pour évaluer l’impact que cette crise pourrait avoir sur l’économie, le risque de rupture de l’approvisionnement en gaz en provenance de l’Algérie provoquerait une pression sur la croissance économique ainsi que sur les marchés de l’énergie, ce qui tirerait l’inflation vers le haut. 

L’Algérie a fourni 35,8 % du gaz importé par l’Espagne au cours des douze derniers mois et en 2021, ce pourcentage a approché les 43 %. L’Espagne a réduit ses importations de gaz algérien ces derniers mois, mais continue d’être le principal fournisseur de gaz, selon ABC.

La Banque d’Espagne a révisé ses projections pour l’économie espagnole afin d’intégrer les événements de ces dernières semaines.

La Banque d’Espagne s’attend à une croissance de l’économie de 4,1% en 2022, soit quatre dixièmes de moins que ce qu’elle prévoyait il y a à peine deux mois; et s’attend à ce que l’inflation moyenne pour l’année soit d’environ 7%, selon la même source.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine