HomeActualitéNationalLe Président Tebboune invite les hommes d'affaires turcs à investir en Algérie

Le Président Tebboune invite les hommes d’affaires turcs à investir en Algérie

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a invité mardi à Istanbul les hommes d’affaires turcs à investir en Algérie dans plusieurs domaines dans le cadre d’une économie intégrée mutuellement bénéfique, rapporte l’agence officielle.

Dans une allocution prononcée lors des travaux du Forum d’affaires algéro-turc, tenu dans le cadre de la visite d’Etat qu’il effectue en Turquie à l’invitation de son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan, le Président Tebboune a précisé que l’Algérie dispose de tous les moyens financiers, naturels et humains permettant aux investisseurs turcs d’augmenter le volume de leurs investissements.

Le président de la République a indiqué qu’il œuvrait avec son frère le Président Erdogan à « soutenir les investisseurs algériens et turcs dans le cadre d’investissements mutuellement bénéfiques dans plusieurs secteurs comme le textile, la sidérurgie et l’agriculture ».

« La porte est ouverte à tous », a-t-il martelé, estimant que la conclusion, lundi, de 16 accords de coopération entre les deux pays était une « base solide pour la coopération bilatérale ».

Se félicitant du niveau des relations diplomatiques et politiques entre les deux pays, le Président Tebboune a invité les investisseurs turcs et algériens à renforcer les relations économiques et financières.

Le président de la République a révélé, dans ce sillage, que le projet de loi sur l’investissement sera bientôt adopté en Conseil des ministres, ajoutant que « ce texte de loi sera au service des investisseurs, leur ouvrant les perspectives et assurant leur protection ».

« L’Algérie nouvelle est basée sur la consécration des transactions honnêtes et de la concurrence loyale », a mis en avant le Chef de l’Etat.

Evoquant la situation financière du pays, le Président Tebboune a mis en avant les atouts de l’économie nationale dont la balance commerciale a réalisé un excédent de 1,5 mds USD en 2021, outre la réduction de la facture d’importation qui est passée de 60 mds USD à 32 mds USD grâce à l’appui à la production nationale et la nouvelle politique économie mise en place.

Aussi, a-t-il rappelé l’amélioration des réserves de change permettant de couvrir les besoins du pays.

Pour ce qui est des secteurs prometteurs en termes d’investissement, le Président Tebboune a cité l’Agriculture notamment au Sud, expliquant que les wilayas d’Adrar et In Salah comptent à elles seules plus de 3 millions d’hectares de terres agricoles prêtes, en sus de ressources hydriques dépassant les 15 mds M3 facile à exploiter.

Une commission mixte vient d’être installée, présidée par les chefs de la diplomatie des deux pays, ayant pour mission la prise en charge des préoccupations des investisseurs. Cette commission se réunira périodiquement, a poursuivi le Président Tebboune.

Le président de la République a indiqué que le Forum d’affaires algéro-turc se tient dans un contexte particulier, l’Algérie s’apprêtant à célébrer les 60 ans de l’indépendance et du recouvrement de la souveraineté nationale face au colonisateur inique, et coïncide avec les 60 ans de l’établissement des relations diplomatiques entre l’Algérie et la Turquie.

De son côté, le vice-président turc, Fuat Oktay a appelé les participants au forum à hisser le volume des investissements bilatéraux, assurant que « les responsables des deux pays sont disposés à offrir toutes les facilités nécessaires en vue de relever le volume des investissements conformément au principe gagnant-gagnant ».

Il a également précisé que les relations algéro-turques « passent par une nouvelle phase », grâce aux efforts déployés par les deux parties visant le renforcement de la coopération, tous domaines confondus, dans le cadre du partenariat stratégique continu entre les deux pays, se félicitant de l’environnement de travail favorable pour les investisseurs et des résultats satisfaisants obtenus dans les échanges commerciaux bilatéraux, et qui se sont élevés à 4,2 milliards Usd l’an dernier, soit une hausse de 35%.           

Le vice-président turc a affirmé que les nouveaux objectifs fixés dans le volet commercial étaient « faciles à atteindre, mais requerraient des efforts et la mise en œuvre des accords conclus entre les deux pays ».

Le Président Tebboune est arrivé dimanche à Ankara pour une visite d’Etat de trois jours en Turquie à l’invitation de son homologue turc.

APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine