HomeActualitéNationalFeux de forêts : un projet d'une plateforme algéro-canadienne de fabrication aéronautique...

Feux de forêts : un projet d’une plateforme algéro-canadienne de fabrication aéronautique en discussion

Un projet d’une plateforme algéro-canadienne de fabrication aéronautique, spécialisée dans la lutte contre les feux de forêts, est en cours de discussion, a indiqué lundi à Alger, le président du Conseil de développement Canada-Algérie (CDCA), Ghani Kolli.

Intervenant à l’occasion de la tenue du 1er séminaire algéro-canadien sur la lutte contre les feux de forêts par des moyens aériens, organisé par le CDCA sous le parrainage du ministère de l’Agriculture et du développement rural, M. Kolli a affirmé que le CDCA « ambitionne d’accompagner l’Algérie pour avoir une plateforme aéronautique de fabrication grâce à des partenariats avec des opérateurs canadiens ».

Il a, à cet effet, expliqué que les discussions qui se tiendront à l’occasion de ce séminaire, pourraient aboutir, « à moyen terme », à la création d’une plateforme algéro-canadienne dans le domaine aéronautique.

Soulignant qu’un tel projet nécessite « plusieurs années pour être concrétisé », M. Kolli a ajouté que le partenariat dans ce domaine « très varié » pourrait commencer par la spécialisation dans la lutte contre les feux de forêts, pour y rajouter « progressivement » d’autres besoins, comme l’aviation civile et militaire.

Cette plateforme inclura une école des métiers de l’aéronautique, ainsi qu’un incubateur/accélérateur aérospatial afin d’accompagner les intervenant algériens dans la lutte contre les feux de forêt par voie aérienne, selon les normes internationales, tout en favorisant le développement d’une expertise algérienne sur le moyen et le long terme, a-t-il ajouté.

Le projet, assure-t-il, contribuera à la création d’emplois, mais également le transfert de technologie et de savoir faire de la partie canadienne, soulignant l’ambition de permettre à l’Algérie de devenir « leader » dans les régions du Maghreb et de la Méditerranée dans la lutte contres les incendies de forêts, ainsi que pouvoir aider d’autres pays.

Pour sa part, l’ambassadeur du Canada en Algérie, Michael Ryan Callan, a rappelé que « les changements climatiques sont devenus un défi universel », ajoutant que le partenariat entre l’Algérie et le Canada dans le domaine de la lutte contre les feux de forêt revêt une importance « fondamentale » et présente un rapport « gagnant-gagnant » entre les deux pays.

Mettant en avant le « haut » degré de qualification de l’industrie aéronautique canadienne, ce qui lui permet d’exporter ses produits vers 190 pays, l’ambassadeur a indiqué que son pays a exporté, vers l’Algérie, près de 12 millions de dollars canadiens de produits aérospatiaux durant les trois premiers mois de l’année en cours.

De son coté, le Business Development Manager de la société canadienne Conair (spécialisée dans la lutte aérienne contre les incendies), Jeff Berry, a affiché la disposition de son entreprise à accompagner l’Algérie dans sa lutte aérienne contre les feux de forêt « en terme de formation des pilotes et d’assistance techniques », notamment les compagnies algériennes qui opteront pour une des solutions que propose son entreprise.

Il a, dans ce sens, expliqué que son entreprise a développé l’activité de modification d’aéronefs pour les mobiliser dans la lutte anti-incendie avec tout un package en matière de formation à différents niveaux.

A noter que ce séminaire s’est déroulé en présence du secrétaire général du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, le directeur général des forêts, de nombreux spécialistes et experts canadiens en aéronautique, ainsi que plusieurs entreprises leaders dans le secteur de lutte aérienne contre les incendies.

APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine