HomeActualitéNationalBéchar : brevet d’invention d’un charbon actif à base de noyaux de...

Béchar : brevet d’invention d’un charbon actif à base de noyaux de dattes

Le laboratoire de chimie et sciences de l’environnement de l’Université « Tahri Mohamed » de Bechar (UMTB) a obtenu un brevet d’invention de charbon actif à partir de noyaux de dattes auprès de l’Institut national algérien de la propriété industrielle (INAPI), a-t-on appris dimanche auprès du rectorat de l’UMTB.

« Ce brevet porte sur la mise au point par des chercheurs du laboratoire d’un charbon actif à partir de noyaux de dattes, par une activation à la vapeur d’eau sans utilisation de produit chimique », a indiqué le vice-recteur des relations extérieures, de la coopération, de l’animation, de la communication et des manifestations scientifiques de l’UMTB, Tedj Ghomri.

Ce genre de charbon, qui a une porosité très développée qui lui attribue des valeurs certaines pour une utilisation dans beaucoup de domaines, est « meilleur » que d’autres charbons actifs commerciaux et peut être utilisé pour améliorer la qualité des eaux et des eaux destinées à la préparation du lait et de boissons rafraîchissantes, de même que pour la purification et le stockage des gaz, a-t-il expliqué.

L’obtention de ce brevet auprès de l’INAPI témoigne des efforts et de l’ingéniosité des équipes de recherches scientifiques du laboratoire de l’UMTB précité, qui poursuivent actuellement d’autres recherches sur plusieurs innovations et produits, a ajouté M.Ghomri.

En outre, le laboratoire de chimie et sciences de l’environnement de l’Université « Tahri Mohamed » de Bechar a signé récemment une convention de partenariat avec le secteur de la Pêche et des productions halieutiques portant sur la formation scientifique des étudiants en Master dans la perspective de leur spécialisation dans le domaine des ressources halieutiques ainsi que le développement de l’élevage, la production de poissons d’eaux douce, la gestion des pêches et la transformation des produits marins/aquatiques de façon à en assurer la conservation et l’utilisation efficiente, selon M.Ghomri.

APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine