HomeénergieHydrocarbures : une croissance de 3,1% en 2021 (ONS)

Hydrocarbures : une croissance de 3,1% en 2021 (ONS)

Le secteur des Hydrocarbures a enregistré une croissance de plus de 3% en 2021, une performance observée dès le deuxième trimestre et qui s’est renforcée durant les trois derniers mois de l’année dernière, indiquent les données de l’Office national des statistiques (ONS) rapportées par l’agence APS.

« Une nette performance distingue les Hydrocarbures qui affichent une croissance de 3,1% en 2021 par rapport à l’année 2020 qui a connu une baisse de 8,2%. Un relèvement de la production est observé dès le deuxième trimestre avec notamment +9,7 au quatrième trimestre », précise l’Office.

La branche pétrole brut et gaz naturel a connu un redressement de sa production dès le deuxième trimestre avec des taux respectifs de +3,1%, +4,5% et +8,4%, situant la hausse moyenne annuelle à 2,2%.

La liquéfaction du gaz naturel, une autre branche, qui a participé à la croissance du secteur: des hausses ont caractérisé les quatre trimestres de 2021 et notamment le premier avec +16,2% et le dernier avec 17,5%, situant le taux moyen annuel de croissance à +11,4%.

La branche du raffinage de pétrole brut a, par ailleurs, observé une variation annuelle négative (-0,5%), malgré une croissance de +8,1% durant les quatre derniers mois de l’année écoulée. En revanche, des baisses sont enregistrées aux deuxième trimestre (-2,4%) et troisième trimestre (-8,6%), après une hausse de +0,7% durant les trois premiers mois de l’année dernière.

Le secteur de l’Energie a lui aussi participé au rehaussement de la croissance de la production industrielle, avec une hausse de 8,2% en 2021 par rapport à l’année précédente qui a connu une variation négative de 2,8%.

Le redressement du niveau de la production a été amorcé dès le deuxième trimestre avec un taux de +13%, le troisième (12,6%) et le dernier avec 5,9%.

Mines et carrières : la production a augmenté de 4,1% en 2021

Après deux variations négatives enregistrées en 2019 et 2020, les mines et carrières voient leur production augmenter de 4,1% en 2021, en dépit des baisses enregistrées le premier et le troisième trimestre, respectivement de -4,5% et -1,7%, grâce aux « remarquables performances » enregistraient aux deuxième et quatrième trimestres avec respectivement +9,8% et +13,3%.

A l’exception de l’extraction de la pierre, argile et sable, dont le taux moyen annuel marque un repli de 5,4% et de l’extraction du minerai de fer qui accuse une baisse de 1,5%, le reste des activités relevant du secteur affiche des variations positives.

Ainsi, l’extraction du sel observe une évolution moyenne annuelle de +4,9% en 2021 par rapport à l’année d’avant.

L’Extraction du minerai de phosphates enregistre une importante hausse de 50,3%.

Pour l’extraction du minerai et matières minérales, la production s’est caractérisée par des augmentations durant les quatre trimestres pour boucler l’année avec une hausse de 29,1%.

La production industrielle publique a enregistré une hausse de 4,5% en 2021. Hors hydrocarbures, la croissance a été de 5,1%. Plusieurs secteur ont connu des améliorations appréciables en comparaison avec 2020, selon l’ONS.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine