HomeActualitéNationalSud et Hauts plateaux: une subvention des factures d'électricité de 25% à...

Sud et Hauts plateaux: une subvention des factures d’électricité de 25% à 65%

Le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab a affirmé, jeudi à Alger, que 23 wilayas du Sud et des Hauts plateaux avaient bénéficié de subventions partielles des factures d’électricité des clients à faible et moyenne consommation, à hauteur de 65% et 25% au profit les activités économiques.

Lors d’une plénière à l’Assemblée populaire nationale (APN), consacrée aux questions orales et présidée par M. Brahim Boughali, président de l’Assemblée, M. Arkab a précisé que le taux de subvention avait atteint 65% pour une consommation de 12.000 kwh par an pour les ménages et les exploitations agricoles et 25% au profit des activités économiques.

Les wilayas concernées sont Adrar, Timimoun, Bordj Badji Mokhtar, Beni Abbas, Biskra, Oulad Djellal, El Oued, El Meghayer, Ghardaia, Menéaa, Illizi, Djanet, Laghouat, Ouargla, Touggourt, Tamanrasset, In Saleh, In Guezzam et Tindouf, lesquelles connaissent des températures extrêmes en été, en plus des trois wilayas des hauts plateaux, à savoir Djelfa, El Bayadh et Nâama, qui ont bénéficié d’une réduction de 10% pour les abonnés de la basse et de la moyenne tension, souligne le ministre.

Dans le même contexte, M. Arkab a précisé que « le montant de la subvention de l’Etat des factures d’électricité au profit de ces régions s’est élevé en 2020 à 18,9 milliards Da ».

En réponse à une question du député Bachir Farhani (groupe des Indépendants) sur la possibilité pour les habitants du sud de Batna de bénéficier des mêmes avantages offerts aux habitants des wilayas du Sud en matière de subvention des factures de d’électricité, le ministre a indiqué que cette wilaya n’enregistre pas le même niveau de consommation électrique par rapport aux autres wilayas, mais « bénéficie de prix d’électricité bas qui ne reflète pas la réalité des coûts de production et de distribution d’électricité ».

« La wilaya de Batna a bénéficié de plusieurs programmes et réalisations ayant permis d’atteindre une moyenne d’électrification de 96 % (presque 350.000 abonnés) et une moyenne de raccordement au gaz de 86% (presque 300.000 abonnés) », a-t-il poursuivi.

A propos du renouvellement du siège de la société de distribution d’électricité et de gaz de la commune de Barika (Batna), le ministre a déclaré que « le projet a été enregistré mais sa réalisation a été freinée en raison de la difficulté financière que traverse Sonelgaz pour cause de factures impayées », ajoutant que la réalisation du nouveau siège aura lieu dès l’amélioration de la situation financière de la société.

Sur la consommation électrique des Algériens, M. Arkab a rappelé que les dernières études font apparaître que la moyenne de tarification du Kwh d’électricité en Algérie (tant pour la haute tension que la moyenne et la basse tension), est la « plus basse » par rapport aux pays voisins.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine