HomeActualitéNationalMédias : la fermeture du journal Liberté actée

Médias : la fermeture du journal Liberté actée

Après trente années d’existence, le quotidien national Liberté va disparaître du paysage médiatique national dans une semaine.

En effet, l’Assemblée générale des extraordinaire des actionnaires de la société éditrice du journal a acté mercredi sa dissolution, et sa dernière parution est fixée au 14 avril prochain.

Dans un communiqué rendu public, le collectif de Liberté a indiqué avoir appris avec « stupéfaction » la décison de fermeture du journal par l’actionnaire majoritaire de la SAEC-Liberté, société éditrice du quotidien, Issad Rebrab.

« Cette décision inattendue intervient au moment où le journal a engagé un train de mesures visant le redressement de la situation économique de l’entreprise », selon le collectif.

Et d’ajouter : « Dans la perspective de redéploiement du journal, un plan social a été opéré et un nouveau site électronique inauguré ».

Selon le collectif, « la société éditrice dispose encore de ressources financières suffisantes pour lui permettre de continuer à exister. »

« Malgré un environnement contraignant, Liberté demeure une entreprise de presse viable », a indiqué le collectif, qui a dit ne pas avoir « saisi les véritables raisons qui ont motivé la décision de fermeture du journal. »

Le collectif a, en outre, sollicité une entrevue avec M. Rebrab pour lui proposer « des alternatives », mais « en vain ! »

Plusieurs intellectuels, chercheurs, universitaires et artistes ont signé une pétition dans laquelle un appel est lancé pour la « préservation » du quotidien Liberté.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine