HomeActualitéNationalBlinken : L'Algérie et les Etats-Unis entretiennent des relations "fortes"

Blinken : L’Algérie et les Etats-Unis entretiennent des relations « fortes »

Le Secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, a effectué, mercredi, une visite en Algérie. Le chef de la diplomatie américaine s’est entretenu dans la matinée avec son homologue algérie, Ramtane Lamamra. Et dans l’après-midi, il a été reçu par le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

Anthony Blinken a qualifié les relations algéro-américaines de « fortes », soulignant la volonté de son pays d’œuvrer pour l’approfondissement des liens économiques, éducatifs et culturels et le renforcement de la coopération sécuritaire, rapporte l’agence APS.

Il a affirmé, à ce titre, que les Etats-Unis et l’Algérie entretiennent des relations de longue date, qui remontent à 1795, estimant que ces relations bilatérales continuent de prospérer.

Rappelant que la coopération en matière de sécurité et de lutte contre le terrorisme demeure « la pierre angulaire » des relations bilatérales entre les deux pays, le chef de la diplomatie américaine a affirmé que « les efforts de l’Algérie sont essentiels pour améliorer la stabilité et la sécurité dans la région ».

Il a soutenu, à ce titre, que l’Algérie continue de jouer « un rôle important » pour la stabilité au Mali, saluant ses efforts pour un règlement pacifique des conflits dans la région, notamment en Libye où elle œuvre pour une solution politique sous l’égide de l’ONU et l’organisation de l’élection présidentielle dans les meilleurs délais.

Sahara occidental

Evoquant la question du Sahara occidental, occupé par le Maroc, le Secrétaire d’Etat américain a réitéré l’engagement des Etats-Unis à soutenir les efforts déployés par l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU, Staffan de Mistura, pour relancer le processus politique dirigé par l’ONU afin de faire avancer une résolution durable et digne de ce conflit afin d’assurer un avenir pacifique et prospère pour le peuple sahraoui et pour la région.

M. Blinken a exprimé, en outre, sa « satisfaction » et sa « fierté » du choix de son pays comme invité d’honneur de la prochaine édition de la Foire internationale d’Alger (FIA) prévue en juin.

Lors d’une rencontre au siège de l’ambassade américaine à Alger avec les dirigeants des sociétés appelées à participer à cet évènement, M. Blinken a exhorté ces derniers à renforcer les liens économiques avec l’Algérie à travers la prospection de nouvelles opportunités d’investissement et à encourager le transfert du savoir-faire technologique et la formation de la main d’œuvre locale.

Selon M. Blinken, de plus en plus d’entreprises américaines cherchent à investir en Algérie, et celles qui y sont déjà créent des emplois dans de nombreux domaines.

Pour le Secrétaire d’Etat américain, le fait que son pays soit l’invité d’honneur de la Foire internationale d’Alger de cette année – la plus grande foire commerciale de ce type en Afrique – « démontre l’intérêt de l’Algérie pour les produits et la technologie américains ».

Sur le plan de la lutte contre la pandémie du coronavirus, M. Blinken a affirmé que l’Algérie et les Etats-Unis ont eu des consultations sur les risques liés au Covid-19, rappelant que son pays a fourni à l’Algérie plus de 600.000 doses de vaccin l’année dernière via le dispositif Covax.

Blinken n’a à aucun moment évoqué la réouverture du GME

Une source diplomatique à Alger a indiqué à l’agence APS que les entretiens entre les responsables algériens et le Secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken se sont déroulés dans une atmosphère « cordiale et constructive ».

« Les entretiens entre les responsables algériens et M. Bliken sont déroulés dans une atmosphère cordiale et constructive », a précisé la même source à l’APS, soulignant la forte impulsion donnée au partenariat stratégique dont les perspectives sont très prometteuses.

Il a été également relevé que l’Algérie a toujours honoré ses engagements dans le cadre de la coopération énergétique, tout en plaidant pour davantage d’investissements dans l’amont pétrolier.

D’autre part, le Secrétaire d’Etat américain, n’a à aucun moment évoqué, lors de sa visite en Algérie, la réouverture du Gazoduc Maghreb Europe (GME), selon la même source.

« Tout comme la Sous secrétaire d’Etat américaine, Wendy Sherman, M. Blinken n’a à aucun moment évoqué la réouverture du Gazoduc Maghreb Europe (GME), contrairement aux spéculations farfelues relayées par une certaine presse marocaine », a encore indique cette source.

Concernant la question du Sahara occidental occupé par le Maroc, M. Blinken a exprimé le soutien des Etats-Unis au processus politique de l’ONU ainsi qu’aux efforts de l’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU, Staffan de Mistura.

Selon la même source, les parties algérienne et américaine ont également évoqué le volet humanitaire de la crise en Ukraine et son impact sur les questions relatives a la sécurité alimentaire.

Algérie-Eco avec APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine