HomeEntreprises-ManagementSonatrach : inauguration d'une nouvelle unité de fabrication d'équipements métalliques

Sonatrach : inauguration d’une nouvelle unité de fabrication d’équipements métalliques

Le groupe Sonatrach a inauguré lundi à Alger une nouvelle unité de fabrication d’équipements métalliques utilisés dans l’industrie pétrolière et gazière, a annoncé Sonatrach dans un communiqué.

Selon la même source, le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, accompagné du PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar, a effectué une visite de travail à l’atelier de la Société Nationale de Génie Civil et Bâtiment (GCB), situé dans la zone industrielle d’El Harrach, pour prendre part à l’inauguration d’une nouvelle unité de fabrication d’équipements métalliques utilisés dans l’industrie pétrolière et gazière.

« Ces projets types sont l’un des résultats du système de rationalisation des coûts de Sonatrach et de la politique du groupe visant à soutenir le tissu industriel local et à augmenter le taux d’intégration nationale dans les différentes activités du groupe afin de réduire les dépenses en devises fortes », a expliqué Sonatrach.

Dans son allocution, M. Arkab a indiqué, selon l’agence APS, que cette inauguration entrait dans le cadre de  » l’encouragement du contenu local au niveau de Sonatrach, d’autant qu’il sera procédé à la conception d’équipements métalliques en Algérie, à travers une cellule au sein de la filiale, qui fabriquera ces équipements pour les projets de Sonatrach qui les importait jusque là ».

Le ministre s’est également félicité du rôle de cette unité qui  » s’est lancée dans des projets très importants à grande valeur ajoutée, avec un taux d’intégration dépassant les 60%, qui encourage la fabrication en Algérie d’équipements de pointe et importants dans les projets de Sonatrach en amont, notamment à la découverte de nouveaux champs de pétrole et de gaz ».

Selon les responsables de la société, la capacité de production de la Direction de fabrication des équipements métalliques, a été augmentée de 400 tonnes annuellement avant 2017 à 4.000 tonnes annuellement, grâce à l’investissement de la GCB ayant dépassé 90 milliards de centimes, ces dernières années, en vue de développer l’unité et la doter en ateliers modernes.

La cérémonie d’inauguration a été l’occasion de présenter le processus de fabrication du prototype d’une « Early Production Facility » qui sera utilisé pour traiter la production du champ d’Imessak Terarimine dans la région de Tin-Fouye-Tabankort, ainsi que la fabrication de 38 stations de raclage de canalisations « Gare Racleur » utilisées dans les opérations de nettoyage et d’entretien des canalisations de transport des hydrocarbures, selon le communiqué de Sonatrach.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine