HomeBanques-FinancesCrédits bancaires, ouverture d'agences, E-paiement : le DG de la BDL s'exprime

Crédits bancaires, ouverture d’agences, E-paiement : le DG de la BDL s’exprime

Le directeur général de la Banque de développement local (BDL) s’est exprimé dans un entretien accordé à l’agence APS. M. Youssef Lalmas a évoqué les crédits accordés par la BDL aux entreprises, l’ouverture des agences bancaires à travers le territoire national et le E-paiement.

Concernant l’ouverture d’agences bancaires, selon M. Lalmas, la BDL compte lancer une vingtaine de nouvelles agences à travers le territoire national durant l’année 2022 pour atteindre 180 agences à travers le pays, notamment au niveau des dix nouvelles wilayas.

Faisnt savoir que la BDL comptait actuellement 157 agences à travers le pays tout en étant présente au niveau de trois des dix nouvelles wilayas du pays, il a souligné que des échanges sont en cours avec plusieurs collectivités locales dans le cadre de l’implémentation d’agences au niveau des localités « les plus éloignées », notamment celles frontalières.

Six nouvelles agences ouvertes en 2021

« Il y a des wilayas où nous estimons qu’il est important de renforcer notre présence pour accompagner les projets locaux, car ce sont des régions ayant besoin d’investissements. Il s’agit donc de contribuer à booster l’activité économique locale », a-t-il expliqué.

Depuis début 2022, la BDL a lancé une agence à Ain Benian (Alger-Ouest) ainsi qu’une agence au niveau de l’aéroport international d’Alger, Houari Boumediene, « ce qui permettra à la clientèle qui voyage de bénéficier des prestations bancaires sur place », selon M. Lalmas.

En 2021, la banque publique avait lancé six nouvelles agences à travers le territoire national. EN outre, le DG de la BDL a annoncé l’inauguration dans les prochains jours d’une agence dans la wilaya d’Oran (Bir El Djir) et une autre dans la commune d’Ain Sefra (wilaya de Nâama).

La BDL a autorisé 349 milliards de dinars de crédits en 2021

S’agissant des crédits bancaires, M. Lalmas a fait savoir qu’en 2021, la BDL sont ceux liés à l’exploitation. Pour 2021, la Banque a autorisé 349 milliards DA de crédits contre 268 milliards DA en 2020 (+30 %). Selon lui, les financements les plus sollicités au sein de la BDL sont ceux liés à l’exploitation.

Par branches d’activités, le secteur industriel – notamment l’agroalimentaire – arrive en première position avec 57% des crédits ouverts, suivi du BTP avec 21% et du commerce (13%) ainsi que les services, le tourisme et l’agriculture.

Par types d’entreprises, la BDL accompagne en majorité des entreprises privées avec 85% des financements, dont une majorité de PME, selon M. Lalmas.

Concernant les financements des particuliers, le crédit immobilier est le produit « phare » de la BDL, avec près de 2.000 dossiers pour un montant de 4,5 milliards DA durant l’année écoulée, confie-t-il.

La BDL favrosie l’investissement productif

« A la BDL, nous favorisons tout ce qui est investissement productif en traitant ce type de dossier en priorité avec la souplesse nécessaire dans le respect des procédures réglementaires. Nous sommes à l’écoute au niveau régional et au niveau central », affirme M. Lalmas.

Il souligne que les agents de la BDL œuvrent à être « plus proactifs » au niveau régional, notamment en allant sur le terrain avec les institutions régionales pour soutenir et débloquer les projets locaux, notamment ceux susceptibles de donner lieu à des exportations.

« De plus, la BDL est l’une des deux banques algériennes à posséder un système d’information totalement centralisé permettant un traitement des opérations moderne et plus fluide. Les opérations de nos clients sont ainsi réalisées en quasi instantané », indique-t-il, précisant que la banque publique a délégué les pouvoirs au niveau régional pour le traitement des dossiers de financement pour réduire les délais d’examen et de transmission de ces dossiers.

Progression de 55% des émissions de cartes bancaires en 2021

Youssef Lalmas a également fait savoir que la BDL a mis en circulation 9.500 cartes de retrait interbancaire (CIB) au profit de sa clientèle à fin 2021, soit une évolution de 55% par rapport à l’année 2020.

Selon lui, le volume de retrait au niveau des guichets automatiques de distribution (GAB) a progressé de 68% en 2021 comparé à 2020, à 78,5 milliards de DA. Le nombre de retraits réalisés était en hausse de 48%, passant à 4,5 millions de transactions en 2021.

La BDL compte 170 GAB au niveau national dont deux au niveau de l’aéroport international d’Alger, Houari Boumediene.

Les paiements à travers les TPE

S’agissant des paiements à travers les terminaux de paiement électroniques (TPE), le nombre de transactions est passé de 288.000 à 784.000 transactions entre 2020 et 2021 (+172 %). En valeur, les transactions via TPE sont passées de près de 2 milliards DA en 2020 à 5,5 milliards DA en 2021 (+173%).

Le nombre de transactions via internet des clients de cette banque publique est passé de 36.600 en 2020 à 95.600 opérations en 2021 (+161%), ce qui correspond en valeur à 460 millions DA de transactions via internet en 2021.          

Les virements par e-banking sont passés de 4,6 millions en 2020 à 5,4 millions d’opérations en 2021 (+18%).

Acquisition prochaine de plus de 2.000 TPE

Selon M. Lalmas, le nombre de TPE de la BDL disponibles au niveau des commerces est passé de 6.500 TPE en 2020 à 7.950 TPE en 2021 (+22 %). En termes de montants, les transactions via TPE sont passées de 1,86 milliard DA en 2020 à 5,14 milliards DA en 2021 (+176 %).

Le responsable a annoncé que la BDL prévoit l’acquisition prochaine de plus de 2.000 TPE supplémentaires en 2022 « pour permettre de fluidifier ce type de transactions ».

Concernant le e-paiement, la BDL comptait 27 webmarchands en 2021 contre 13 en 2020, avec un nombre de transactions passant de 1.424 en 2020 à 4.100 transactions en 2021, ce qui correspond à un montant évoluant de 108 millions en 2020 à 250 millions de DA en 2021.

De plus, la Banque propose à sa clientèle une application mobile « digit-banque » leur permettant de réaliser plusieurs opérations dont la consultation de leur compte bancaire et la réalisation de virements.

Algérie-Eco avec APS

Articles associés
Groupe des Sociétés Hasnaoui, Batimatec 2022

Fil d'actualité

Articles de la semaine