AccueilEntreprises-ManagementProjet d'exportation d'électricité vers l'Italie et l'Espagne : Sonelgaz dément

Projet d’exportation d’électricité vers l’Italie et l’Espagne : Sonelgaz dément

- Advertisement -

La Société nationale de l’électricité et du gaz « Sonelgaz » a indiqué jeudi 10 mars sur ses pages sur les réseaux sociaux que son PDG M. Mourad Adjal a supervisé les travaux d’une réunion consacrée à la présentation du projet de réseau électrique interconnecté avec l’Italie et l’Espagne (le câble sous-marin).

Au cours de la réunion, la direction exécutive de la stratégie et de la prospective au niveau de Sonelgaz a fait une présentation du projet, en présence de plusieurs membres de l’équipe dirigeante de l’entreprise, a précisé la Société.

The graduate Fair

Cette information a été reprise par plusieurs médias électroniques qui ont rapporté que Sonelgaz étudiait un projet d’exportation d’électricité vers l’Espagne et l’Italie.

Sonelgaz dément

Ce Samedi 12 mars, Sonelgaz a indiqué que les informations relayées par des médias électroniques au sujet d’un prétendu « projet d’exportation d’électricité vers l’Italie et l’Espagne » sont « infondées ».

« Faisant suite à ce qui a été rapporté par certains médias électroniques au sujet d’un « projet d’exportation de l’électricité vers l’Italie et l’Espagne », Sonelgaz confirme que ces informations sont infondées et comportent un certain nombre d’inexactitudes qui nécessitent corrections », a précisé le Société dans un communiqué diffusé via l’agence APS.

La Sonelgaz a affirmé qu’elle « n’a transmis aucun communiqué de presse ni déclaration à ce sujet », précisant que ce dernier « n’a fait l’objet que d’une publication sur la page Facebook officielle de l’entreprise traitant d’une réunion périodique ».

Le communiqué précise aussi que « la publication Facebook n’a évoqué aucun des détails rapportés par certains médias, et ne portait que couverture de l’activité du premier responsable du Groupe », soulignant « qu’il n’est pas des prérogatives de Sonelgaz de communiquer sur ce sujet, car seul le ministère de tutelle en est habilité ».

Conformément au droit de réponse, Sonelgaz indique avoir transmis, immédiatement après la publication de ces articles, des démentis aux organes de presse qui sont à l’origine de ces informations et qui ne se sont pas rapprochés de ses services pour confirmation avant publication.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine