HomeActualitéNationalUGCAA : Le prix du pain «ne peut être augmenté que par...

UGCAA : Le prix du pain «ne peut être augmenté que par les parties concernées»

L’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) a affirmé, lundi dans un communiqué, que le prix du pain est règlementé, d’autant que c’est un produit subventionné dont le prix ne peut être augmenté que par les parties concernées, appelant les boulangers au niveau national à ne pas augmenter le prix du pain subventionné et à continuer à appliquer le prix habituel.

L’UGCCA a également rassuré tous les boulangers au niveau national que « le dossier du pain et leurs revendications légitimes sont soulevés au plus haut niveau de l’Etat » et que « la porte du dialogue est ouverte, sachant qu’il y a une série de réunions qui se tiennent au siège du ministère du Commerce et de la Promotion des exportations, en présence de représentants des boulangers de toutes les régions du pays, sous la bannière de l’UGCCA ».

L’union a annoncé la tenue « prochaine » d’une réunion de coordination au siège du ministère du Commerce, en présence des représentants du ministère des Finances et de la Direction générale des impôts (DGI) pour « examiner les moyens d’appliquer la décision du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, selon laquelle l’impôt imposé aux boulangers ne concernera que les bénéfices et non le chiffre d’affaires.

L’UGCCA s’est dite « surprise » par les déclarations de Youcef Kelfat, président de la Fédération nationale des boulangers (FNB), qui relève de l’union, relayées sur les réseaux sociaux et certains médias, faisant état d’une augmentation du prix subventionné du pain à 15 DA à partir de jeudi 10 mars 2022″, rejetant de tels agissements qu’il qualifie d' »irresponsables », soulignant qu’elle prendra, à cet effet, les mesures juridiques et administratives en vigueur.

APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine