HomeActualitéNationalMédicaments: Benbahmed révèle un scandale de surfacturation

Médicaments: Benbahmed révèle un scandale de surfacturation

Le ministre de l’Industrie pharmaceutique, le Dr Lotfi Benbahmed a révélé, dans un entretien accordé à la chaîne DZ News, un gros scandale de surfacturation dans le secteur du médicament.

Le ministre a cité l’exemple d’un laboratoire pharmaceutique qui a importé en 2019 l’équivalent de 70 millions d’euros de matières premières, alors qu’en 2020 et en 2021 et pour les mêmes quantités et produits, la facture a été de 350 000 euros.

« Cela signifie qu’on payait chaque année plus de 69 millions d’euros sans aucune plus-value pour l’Algérie. Cela s’appelle un pillage de l’économie nationale », a précisé le ministre Benbahmed qui n’a pas donné le nom du laboratoire incriminé.

« Nous importons uniquement les médicaments essentiels. Ce choix n’est pas fortuit, il a été fait en concertation avec les médecins à travers le comité des experts cliniciens au nombre de 340 représentant l’ensemble des spécialités médicales », a précisé le ministre Benbahmed.

Actuellement, selon le ministre, 3 médicaments sur 4 consommés localement sont fabriqués en Algérie. Soit l’équivalent de 66 % en valeur.

« Notre ambition est d’arriver à 70 % suivant les engagements du président de la République. En 2022, on devrait dépasser ce taux », a indiqué Lotfi Benbahmed.

https://youtu.be/mkOIP32ZKC0
Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine