HomeActualitéInternationalVoyage : Air France annonce une mise à jour des conditions d'entrée

Voyage : Air France annonce une mise à jour des conditions d’entrée

La compagnie aérienne Air France a annoncé ce jeudi 23 février 2022 sur son site officiel une mise à jour des conditions d’entrée en France.

La compagnie aérienne a indiqué que les passagers sont considérés comme complètement vaccinés 28 jours après la première dose du vaccin Johnson et Johnson, ou 7 jours après la deuxième dose du vaccin AstraZeneca (Vaxzevria, Covishield, R-Covi, Fiocruz), Moderna, Pfizer-BioNTech ou Novavax.

Pour les passagers détenant la preuve d’avoir été infectés par le Covid-19 avant d’être vaccinés, la vaccination est complète 7 jours après la première dose de ces vaccins, selonla même source qui a précisé que pour les passagers ayant reçu un vaccin non autorisé par la France mais reconnu par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), la vaccination est complète 7 jours après une avoir reçu une dose du vaccin Moderna ou Pfizer-BioNTech.

Les passagers de 18 ans ou plus doivent avoir reçu une dose complémentaire du vaccin Moderna ou Pfizer-BioNTech 9 mois après leur dernière dose pour que leur schéma vaccinal reste reconnu comme complet.

S’agissant des tests, les passagers non vaccinés âgés de 12 ans et plus doivent être en possession d’un résultat négatif au test PCR lorsque le test est effectué moins de 72 heures avant l’embarquement ou d’un résultat négatif au test antigène lorsque le test est effectué moins de 48 heures avant l’embarquement.

Pour les passagers vaccinés le test n’est pas nécessaire pour les passagers qui détiennent une preuve qu’ils sont complètement vaccinés, selonla même source.

Autres passagers exemptés, on note les passagers en possession d’un certificat de guérison avec un résultat de test positif obtenu entre 11 jours et 6 mois avant le voyage prouvant qu’ils sont guéris de Covid-19 ;

Les passagers en transit avec un vol de correspondance vers un pays hors de l’Espace Schengen. Les passagers en transit au départ d’un pays hors de l’Espace Schengen doivent tout de même détenir un résultat de test s’ils se rendent dans un autre État membre de l’Espace Schengen et transitent en France pendant plus de 24 heures ;

Les passagers qui poursuivent leur voyage vers un État membre de l’Espace Schengen, à condition qu’ils passent par l’inspection à filtre unique (IFU) (la zone de transit dans la zone passagers entre T2E et T2F) et que la durée du transit soit inférieure à 24 heures. Si le transit vers un pays de l’Espace Schengen nécessite l’entrée en France, les restrictions d’entrée françaises s’appliquent ;

Les membres d’équipage ou le personnel nécessaire à l’exploitation des vols de passagers ou de fret (y compris lorsqu’ils voyagent en tant que passagers vers ou depuis leur base de départ) ;

Les membres des délégations diplomatiques ou officielles et le personnel des organisations internationales ayant des bureaux en France, y compris leurs conjoints et leurs enfants ;

Passagers titulaires d’un laissez-passer consulaire délivré par une ambassade ou un consulat français.

Pour ce qui est des motifsimpérieux, les passagers non vaccinés ne sont pas autorisés à voyager s’ils ne sont pas en possession d’un Certificat de voyage pour l’accès au territoire français (Attestation de déplacement dérogatoire et justificatif de déplacement professionnel) attestant qu’ils ont un motif impérieux d’être admis en France métropolitaine, selon la compagnie aérienne qui a précisé que le certificat de voyage et les pièces justificatives doivent être présentés avant l’embarquement et à l’arrivée.

Concernant les passagers vaccinés  le certificat de voyage n’est pas requis pour les passagers complètement vaccinés avec un certificat de vaccination contre le Covid-19, ou pour les mineurs accompagnant un ou plusieurs passagers adultes vaccinés.

Concernant le formulaire, la compagnie a précisé que tous les passagers doivent détenir une copie numérique d’un formulaire de localisation numérique des passagers (dPLF) rempli avant le voyage.

La plateforme en ligne est accessible via Chrome et les appareils de téléphonie mobile. Ceci s’applique à tous les vols à destination de la France. De plus amples informations sont disponibles sur le site web du dPLF.

S’agissant du port de masque, la compagnie aérienne a indiqué que tous les passagers doivent porter un masque chirurgical (ou un masque filtrant FFP1, FFP2 ou FFP3, à condition qu’il ne comporte pas de valve) dans l’aéroport et pendant le vol. Les passagers se verront refuser l’embarquement s’ils ne portent pas de masque chirurgical.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine