HomeActualitéNationalDessalement d'eau de mer : les délais de réhabilitation de la station...

Dessalement d’eau de mer : les délais de réhabilitation de la station d’El Mactaa doivent être écourtés

Le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab a indiqué, jeudi à Oran, que les délais de réalisation du projet de réhabilitation de la station de dessalement de l’eau de mer (SDEM) d’El Mactaa (Est d’Oran), fixés à mai 2024, doivent être écourtés afin d’assurer la sécurité hydrique de la wilaya.

Lors d’une visite à cette SDEM, en compagnie d’une délégation composée de la ministre de l’Environnement, Samia Moualfi, du ministre des Ressources en eau et de la Sécurité hydrique, Karim Hasni, du Secrétaire général du ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire, Abdellah Mendji, ainsi que le Président directeur général du groupe Sonelgaz, Mourad Adjal, M. Arkab a déclaré « ces délais sont trop longs. Nous ne pouvons pas pénaliser la population davantage », a rapporté l’agence APS.

La première phase de ce projet, réalisé par Algerian Energy Compagny (AEC), consiste en l’augmentation du volume de production de l’eau dessalée à 370.000 mètres cubes/jour avant mai 2022 et ensuite atteindre la capacité maximale de production de la station estimée à 500.000 m3/j avant mai 2024.

A ce titre, le ministre a affirmé que les ingénieurs algériens d’AEC ont toutes les capacités et les compétences pour relever ce défi de taille et terminer ces deux phases en 2023, afin d’assurer une meilleure sécurité hydrique à Oran, soulignant, dans ce contexte, « nous sommes là pour lever toutes les contraintes ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine