HomeActualitéNationalCovid-19 : réception d'équipements de protection provenant de l'UE

Covid-19 : réception d’équipements de protection provenant de l’UE

La Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH) a réceptionné mercredi des aides dans le cadre du projet « Réponse solidaire européenne à la Covid-19 en Algérie », constituées d’équipements de protection destinés aux personnels soignants des établissements publics hospitaliers (EPH).

Cette première commande de l’année 2022 a été remise par l’ambassadeur et chef de la délégation de l’Union européenne (UE) en Algérie, Thomas Eckert et la représentante résidente du Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD), Blerta Aliko, en présence du représentant du ministère des Affaires étrangères, Samir Bendrissa, de la directrice du projet au ministère de la Santé, Pr. Hadia Mansouri et de la directrice générale de la PCH, Fatima Ouakti.

Ces aides, précédées par d’autres dans le cadre du projet en 2020 et 2021, sont composées de 29 millions de masques sur les 60 millions prévus par le projet avant la fin de l’année, de 1.4 million de combinaisons de protection avec cagoules et de 640.000 blouses chirurgicales.

Après avoir suivi un exposé sur la gestion de la PCH, lors de sa visite au stock de l’établissement, M. Eckert s’est félicité de la mobilisation par l’UE de 43 millions d’euros pour ce projet couvrant plusieurs opérations, soulignant la poursuite des opérations de solidarité de l’UE jusqu’à la fin de l’année 2023.

Il a en outre salué l’engagement de tous les acteurs sur le terrain, en dépit de la mission difficile de lutte contre cette pandémie, ce qui prouve que l’opération se déroule dans de bonnes conditions.

Pour sa part, la directrice générale de la PCH a salué cette action de solidarité, soulignant que ces équipements médicaux étaient d’un grand apport pour les établissements de santé.

La représentante résidente du PNUD s’est félicitée, à son tour, de la « confiance placée par l’UE dans le programme, sans lequel le projet n’aurait pu être concrétisé sur le terrain ».

Une grande partie du projet a été jusque-là réalisée, a-t-elle précisé, faisant savoir qu’elle œuvre, en coordination avec le ministère de la Santé à mener à bien des opérations similaires pour mieux prendre en charge les séquelles du virus.

La cheffe du projet au ministère de la Santé a remercié tous les bailleurs de fonds et parties prenantes, assurant que le projet avance « parfaitement bien », en ce sens que les fonds seront déboursés, durant les mois à venir, dans d’autres activités prévues dans le cadre de la formation et de la sensibilisation de la société civile, en fonction des besoins nationaux et de l’évolution de la situation épidémiologique.

De son côté, le représentant du ministère des Affaires étrangères s’est félicité du soutien européen à l’Algérie, lequel intervient en raison de la propagation du coronavirus qui n’a épargné aucune région du monde.

A noter que la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH), chargée par les pouvoirs publics d’assurer la gestion et la distribution de ces aides, a reçu à ce jour 1,2 million de masques de types FFP2, 400.000 tests antigéniques, 100.000 réactifs PCR, 20.000 tests PCR et deux appareils détecteurs.

Ce projet a également contribué à l’accompagnement de plus de 5000 employés et cadres de la santé publique dans la prise en charge des patients contaminés, l’utilisation des équipements, la gestion des achats et l’accompagnement de la société civile dans la sensibilisation au respect et à l’application des mesures préventives.

APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine