HomeEntreprises-ManagementValorisation des déchets industriels : Accord de partenariat entre Lafarge et Tosyali

Valorisation des déchets industriels : Accord de partenariat entre Lafarge et Tosyali

L’entreprise « Lafarge Algérie » de production de ciment et le groupe de sidérurgie « Tosyali Algérie » ont signé, mercredi à la cimenterie de la commune de Oggaz (wilaya de Mascara), un accord de partenariat visant la valorisation des déchets industriels et leur réutilisation dans l’industrie.

Le Directeur général de l’entreprise Lafarge Algérie, Samir Gharbi a souligné que « l’accord vise à récupérer les déchets industriels métalliques de l’usine du groupe Tosyali à Bethioua (Oran), notamment les déchets ferreux issus des carrières, dans la fabrication du ciment au niveau de l’usine de Oggaz, comme substitut aux métaux ferreux extraits des carrières, une matière non renouvelable et rare au niveau national ».

Le même responsable a déclaré que l’accord signé aujourd’hui est « le résultat de travail et de recherche qui a duré plusieurs mois et dont la réalisation sur le terrain a été retardée en raison des conditions liées à la pandémie du Covd-19, visant à la protection de l’environnement en se débarrassant de manière intelligente des déchets industriels et remplacer les ressources naturelles par les déchets industriels aptes à l’utilisation à travers leur recyclage ».

Il a aussi relevé que l’entreprise Lafarge, qui traite de manière responsable les questions environnementales, a réalisé une station de traitement des déchets industriels au niveau de la cimenterie de Oggaz, avec un investissement estimé à 6 millions d’euros, pour traiter environ 2 tonnes par jour de déchets industriels destinés à être réutilisés dans l’industrie cimentière et la production d’énergie comme alternative partielle au gaz naturel ».

Pour sa part, le Directeur général du groupe Tosyali, Ibrahim Alciboga a souligné, dans une allocution prononcée à cette occasion, que le complexe qu’il supervise « accorde une grande importance à la préservation de l’environnement, au recyclage des déchets et à la réduction des émissions, ainsi qu’à la coopération dans ce domaine avec différents partenaires économiques et administratifs, dont la cimenterie Lafarge, ce qui permet de conclure un accord de partenariat et coopérer avec lui, aujourd’hui, en transformant les déchets en une matière première à valeur ajoutée qui contribue à valoriser les déchets et à préserver l’environnement et les ressources naturelles non renouvelables ».

Il a fait savoir que l’usine sidérurgique de Bethioua produit mensuellement entre 50.000 et 70.000 tonnes de boues de fer comme déchets pour sa production principale de divers types de fer, signalant que c’est une matière qui sera transférée à l’usine Lafarge de la commune de Oggaz, sachant qu’elle est capable de remplacer le minerai de fer extrait des carrières et utiliser cette matière dans l’industrie du ciment ».

M.Alciboga a aussi indiqué que l’entreprise Tosyali Algérie, qui fait l’objet d’impact environnemental depuis des années et produit de l’acier à faible teneur en carbone, en utilisant les technologies les plus avancées, a mis en place plus de 100 projets de recherche et de développement axés sur la production d’acier vert, dont 20 projets qui sont les premiers et uniques au monde.

La cérémonie de signature de l’accord de partenariat entre la cimenterie Lafarge et le complexe sidérurgique Tosyali s’est déroulée en présence de cadres du secteur de l’environnement des wilayas de Mascara et d’Oran, qui ont salué cette initiative et exprimé leur volonté de les accompagner dans le domaine de protection de l’environnement, de valorisation des déchets et de préservation des ressources naturelles non renouvelables.

APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine