AccueilActualitéNationalLevée de confinement et reprise du travail d'un cas Covid-19 : Les...

Levée de confinement et reprise du travail d’un cas Covid-19 : Les critères actualisés

- Advertisement -

Le ministère de la Santé a émis, le 27 janvier 2022, une instruction relative à la réactualisation des critères de levée de confinement et la reprise du travail d’un cas Covid-19.

L’instruction signée par Dr Djamel Fourar, directeur général de la préventon et de la promotion de la santé au ministère de la Santé, a été adressée, notamment, aux directeurs de la Santé de wilayas et aux chefs des établissements de santé.

The graduate Fair

Ainsi, l’instruction indique que les formes asymptomatiques avec une RT-PCR positive, ou un test antigénique acté positif réalisée à l’occasion d’un dépistage ou d’une enquête autour d’un cas de Covid 19, « la durée de confinement recommandée est de 05 jours à partir du jour du prélèvement positif ».

« Lors de la reprise de travail, le port obligatoire d’un masque FFP2 est de rigueur pendant 03 jours au minimum », précise la même indstruction , qui ajoute qu’en cas d’apparition de symptômes durant cet intervalle, « il y a lieu d’appliquer les recommandations des cas symptomatiques ».

Un test PCR « n’est pas nécessaire pour la reprise de travail »

Pour les formes symptomatiques benignes ou modérées chez les cas confirmés ou chez les cas probables, la même source indique que « la durée de confinement recommandée est de 07 jours à partir du 1er jour des symptômes ». et « lors de la reprise de travail, le port obligatoire d’un masque FFP2 est de rigueur pendant 03 jours au minimum ».

S’agissant des formes symptomatiques graves (cas confirmé ou probable), l’instruction indique que « la levée de confinement dépendra de l’évolution clinique et ne pourra se faire qu’à partir de 21 jours depuis le début des symptômes ».

« La reprise des activités professionnelles après une infection Covid-19 est assujettie à une décision médicale délivrée par le médecin de travail ou le médecin habilité », lit-on encore dans l’instruction.

« Le critère virologique (RT-PCR) n’est pas nécessaire pour la reprise de travail », conclut la même source.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine