Homeéconomie numériqueLe E-paiement possible sur plus de 150 sites web-marchands

Le E-paiement possible sur plus de 150 sites web-marchands

Plus de 150 sites web-marchands offrent à leurs visiteurs la possibilité de régler leurs achats par carte interbancaire (CIB) ou carte Edahabia, selon les données publiées par le Groupement d’intérêt économique de la monétique, rapporte ce samedi 29 janvier 2022 la Radio nationale.

Le nombre des web-marchands ayant intégré la plateforme de paiement sur internet en Algérie a atteint 153 au terme de l’année 2021, contre 70 une année auparavant, soit une hausse de 118,57%, précise GIE Monétique.

Ce chiffre englobe des sociétés de différentes activités économiques, allant du secteur des assurances jusqu’à celui de l’administration publique, en passant par ceux de la téléphonie mobile, des transports, du tourisme.

La vente des biens représente la plus grande portion de l’activité des web-marchands avec 48 sites, suivie par les services digitaux (ventes de logiciels, hébergements web, clouding, rechargement…), les services touristiques (agences de voyages, réservation d’hôtels..) et les assurances/assurances sociales avec, respectivement, 23, 21 et 15 sites.

Parmi les opérateurs homologuées pour le paiement sur internet, on trouve également des sociétés de distribution de l’électricité/gaz et de l’eau (8 sites), des opérateurs qui offrent des services de formation (6), services financiers (2),  immobiliers (3), sportifs (3), médicaux (2), sportifs, administratifs et autres (7).

La liste comprend aussi 4 opérateurs dans les télécommunications, 3 entreprises de presse, 3 entreprises activant dans le transport aérien et ferroviaire, 2 opérateurs VTC (véhicules de transport avec chauffeur) ainsi que 3 organismes socioprofessionnels.

Par ailleurs, le bilan du GIE Monétique fait ressortir une hausse du nombre global des transactions en 2021 avec 7.821.346 transactions d’un montant de 11,18 milliards de dinars.

Le paiement par internet enregistre ainsi une croissance annuelle remarquable qui a atteint 70,25 % par rapport à 2020 en matière de nombre de transactions et 106,07% en matière de valeur des transactions.

Par secteur d’activité, il est noté que la vente des biens a connu une importante hausse depuis son lancement en janvier 2020, enregistrant un total annuel de 13.468 transactions en 2021, contre 235 transactions en 2020, soit une croissance annuelle de 5631%.

Ensuite, vient le secteur des transports avec un total annuel de 72.164 transactions, ce qui représente une hausse de 535,81 % par rapport à 2020 où il a été enregistré un total de 11.350 transactions, suivi du service administratif avec 155.640 transactions, soit une hausse de 127,56 % sur un an.

Quant aux transactions électroniques effectuées par des terminaux de paiement électroniques (TPE), elles ont enregistré une hausse de 202,14%, en passant 711.777 transactions en 2020 à 2.150.529 en 2021.

Le montant de ces transactions a augmenté de 219,26% pour attendre 15,12 milliards de dinars en 2021 (contre 4,73 milliards de dinars en 2020).

Cela au bénéfice d’une augmentation de l’ordre de 10,64% du nombre de TPE placés auprès des commerçants à travers le réseau des accepteurs, avec un total de 37.561 terminaux contre 33.945 appareils, un an avant.

D’autre part, le GIE Monétique a relevé que le parc des distributeurs automatiques de billets (ATM) a enregistré une très légère hausse en 2021 avec 3.053 appareils installés contre 3.030 appareils en 2020.

Toutefois, le nombre de transactions sur ATM a évolué de 50,14% en 2021 avec 87,7 millions de transactions enregistrées d’un montant de l’ordre de 1.728 ,9 milliards de dinars (+61,13%).

Le GIE Monétique précise que ces statistiques englobaient l’activité monétique réalisée par les cartes CIB et Edahabia, et ce, suite à l’adhésion d’Algérie Poste au GIE Monétique et la réalisation de l’interopérabilité entre les deux types de cartes, entrée en production depuis le 5 janvier 2020.         

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine