HomeActualitéNationalUniversité : suspension de l'activité pédagogique en présentiel jusqu'au début février

Université : suspension de l’activité pédagogique en présentiel jusqu’au début février

La plupart des responsables des établissements et centres universitaires ont décidé de suspendre l’activité pédagogique en présentiel jusqu’au début du mois de février prochain en raison de la flambée des cas de Covid-19, en maintenant les cours en ligne et en poursuivant la campagne de vaccination des travailleurs du secteur, a indiqué un responsable du ministère de tutelle.

Cette décision intervient en application des conclusions de la réunion extraordinaire consacrée à l’évaluation de la situation pandémique dans le pays suite à la propagation des cas de contamination au Coronavirus (Covid-19), présidée par le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, qui avait souligné que « la décision de fermeture des universités revient aux chefs des établissements et des centres universitaires, en tenant compte du calendrier des examens et de la possibilité de les reprogrammer ».

Le directeur de la formation et de l’enseignement supérieur au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saidani Boualem, a indiqué dans une déclaration à l’APS, que « la décision de suspension de l’activité pédagogique en présentiel s’inscrit dans le cadre des mesures adoptées face à la situation sanitaire », ajoutant que les examens du premier semestre sont également suspendus en attendant les nouvelles dates qui seront annoncées ultérieurement ».

Concernant la poursuite des cours en ligne, M. Saidani a affirmé que « cette option, qui concernait les unités de découverte, sera généralisée aux unités fondamentales dans certaines branches », soulignant que quelques difficultés ont été relevées dans l’application de ce mode d’enseignement.

Parmi ces difficultés, il a cité notamment le faible débit internet, le manque de moyens financiers de certains étudiants et les difficultés d’adaptation de certains professeurs universitaires à cette nouvelle expérience de l’enseignement supérieur en Algérie.

M.Saidani a précisé que les cellules de suivi au niveau de chaque établissement universitaire veillent à « l’évaluation permanente de la situation pandémique et l’établissement de rapports périodiques.

Le même responsable a affirmé, par ailleurs, que les services et les structures administratives au niveau des établissements et des centres universitaires poursuivaient normalement leurs activités en vue d’assurer le bon déroulement de l’année universitaire, relevant « la possibilité de réduire le volume horaire des cours ou la durée des prochaines vacances ».

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique poursuit, en parallèle, la campagne de vaccination entamée depuis plusieurs mois, a ajouté M. Saidani déplorant cependant la faible adhésion à cette campagne qu’il a qualifié d' »élément essentiel » dans la lutte contre la pandémie.

Il a appelé, à cet effet, la communauté universitaire à se faire vacciner dans l’objectif de garantir la sécurité de tout un chacun et de poursuivre l’année universitaire.

Le même responsable a souligné que tous les efforts sont consentis en vue d’assurer le succès de l’année universitaire, un défi, a-t-il dit, que le ministère de tutelle compte relever.
APS

Articles associés
Groupe des Sociétés Hasnaoui, Batimatec 2022

Fil d'actualité

Articles de la semaine