HomeActualitéNationalAffaire Amenhyd : le tribunal de Sidi Mhamed rend son verdict

Affaire Amenhyd : le tribunal de Sidi Mhamed rend son verdict

Le tribunal de Sidi M’hamed (Alger) a condamné, mercredi, à 4 ans de prison ferme l’ancien Premier ministre Abdelmalek Sellal et à une peine de 5 ans de prison ferme l’ancien ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, poursuivis pour corruption dans l’affaire du groupe « Amenhyd », rapporte l’agence APS.

Dans la même affaire, le président directeur général du groupe « Amenhyd », Djamel Eddine Chelghoum, a été condamné à une peine de 8 ans de prison ferme.

D’autres membres de la famille Chelghoum, Abdelaziz et Abdelkader, ont écopé respectivement de 6 ans et 4 ans de prison ferme.

Les peines ont été assorties d’une amende d’un million de DA pour chacun des accusés.

Affaire du groupe Benamor : le procès reporté au 25 janvier

Selon l’APS, le Pôle pénal économique et financier du Tribunal de Sidi M’hamed (Alger) a décidé, mercredi, de reporter au 26 janvier le procès des accusés dans l’affaire du groupe agroalimentaire « Benamor », et ce, à la demande des accusés en raison de la grève des avocats.

Ce procès avait déjà fait l’objet d’un report à la demande du collectif de défense.

Sont poursuivis dans cette affaire les propriétaires du groupe ainsi qu’une vingtaine d’accusés, dont les anciens Premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, pour dilapidation de deniers publics, blanchiment d’argent, obtention d’indus privilèges et exploitation illégale de terres agricoles.

Le Pôle pénal a également décidé de reporter au 26 janvier le procès de l’ancien wali de Médéa, Mustapha Layadi, poursuivi dans une autre affaire pour octroi de biens fonciers de manière illégale.

Articles associés
Groupe des Sociétés Hasnaoui, Batimatec 2022

Fil d'actualité

Articles de la semaine