HomeénergiePétrole : le brut de l’Opep au plus haut niveau depuis novembre

Pétrole : le brut de l’Opep au plus haut niveau depuis novembre

Le panier de l’OPEP, constitué de prix de référence de 13 pétroles bruts, dont le Sahara Blend algérien, s’et établi à prés de 81 dollars à la fin de de la semaine en cours, son plus haut niveau depuis novembre 2021.

« Le prix du panier de treize bruts de l’Opep (ORB) s’élevait à 80,80 dollars le baril jeudi, contre 80,07 dollars la veille (mercredi) « , a précisé l’Organisation des pays exportateurs de pétrole sur son site web.

C’est la première fois depuis le 25 novembre, la veille de l’identification du variant Omicron du coronavirus, que le brut de l’Opep franchit la barre de 80 dollars ou plus.
Durant le mois de décembre, le brut de l’Opep s’évaluait entre 70 et 78 dollars le baril.

L’amélioration des prix du brut de l’Opep, enregistrée à la fin de la première semaine de 2022, intervient dans un contexte de stabilisation des prix du brut au marché mondial, soutenus notamment par les efforts de l’Opep et ses alliés pour assurer l’équilibre du marché.

Mardi, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés ont décidé, lors de leur 24ème réunion ministérielle, de maintenir pour février prochain, leur plan d’augmentation mensuelle de la production de 400.000 barils/jour, décidé en juillet 2021.

Cette décision intervient, selon l’Opep, « au vu des fondamentaux actuels du marché pétrolier et du consensus sur ses perspectives ».

Introduit en 2005, l’ORB est également composé de Girassol (Angola), Djeno (Congo), Zafiro (Guinée equatorial), Rabi Light (Gabon), Iran Heavy (Iran), Basra Light (Iraq), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigéria), Arab Light (Arabie saoudite), Murban (Emirats arabes unis) et Merey (Venezuela).

APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine