HomeActualitéNationalVaccination, 4e vague ... mise au point d'Elias Rahal, membre du Comité...

Vaccination, 4e vague … mise au point d’Elias Rahal, membre du Comité scientifique

Depuis quelques semaines, l’Algérie fait face à la 4e vague du coronavirus Covid-19 et l’arrivée du variant Omicron inquiète les spécialistes et les autorités sanitaires du pays. Toutefois, plusieurs experts s’accordent à dire que le variant Delta reste le plus dangereux.

Intervenant ce lundi 27 décembre 2021, le professeur Elias Rahal, directeur de l’Institut national de santé publique (INSP), et membre du Comité scientifique chargé du suivi et de l’évolution de l’épidémie Covid-19 en Algérie, a indiqué que le nombre de personnes infectées par le coronavirus Covid-19 en Algérie est en augmentation.

Il a également souligné qu’aucune dose de vaccin contre le Covid-19 n’a été détruite en raison de sa péremption.

Le Pr. Rahal s’est interrogé sur la réticence des citoyens à se faire vacciner, expliquant que cette réticence peut entraîner la destruction des doses du vaccin contre le Coronavirus d’ici le mois de mars en raison de l’expiration de sa validité.

Concernant le variant Omicron, le professeur Elias Rahal a indiqué que la virulence de ce mutant n’a pas encore été prouvée, mais le danger réside dans la rapidité de sa propagation.

Par ailleurs, il a indiqué que le nombre d’Algériens vaccinés a atteint 13 millions, affirmant que les vaccins choisis par l’Algérie sont efficaces et sûrs.

Il a également indiqué que 3600 patients sont actuellement hospitalisés, dont 600 à Alger et 38 se trouvent en réanimation.

Concernant la situation épidémiologique, Pr Rahal affirme que l’Algérie est au cœur de la quatrième vague, expliquant que la vaccination reste la seule solution.

Il a également appelé les Algériens à respecter les mesures préventives comme les gestes barrières, l’utilisation du gel hydro-alcoolique et le lavage des mains.

Pour rappel, l’institut pasteur d’Algérie a annoncé, hier dimanche, la détection de deux nouveaux cas de contamination par le variant. Ainsi, l’Algérie a enregistré au total 4 nouveaux cas de contamination.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine