AccueilActualitéNationalTamanrasset : départ d'une caravane chargée de 690 tonnes d’exportations vers le...

Tamanrasset : départ d’une caravane chargée de 690 tonnes d’exportations vers le Niger

- Advertisement -

Une caravane commerciale chargée de 690 tonnes de produits algériens s’est ébranlée dimanche à destination de Niamey (Niger), en marge de l’inauguration de la 35ème édition de la manifestation internationale « Assihar » de Tamanrasset.

La caravane, dont le départ a été donné par le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezzig, accompagné d’une délégation ministérielle, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme des pouvoirs publics visant la promotion des exportations hors hydrocarbures et de la contribution du secteur des Transports aux efforts d’impulsion de la dynamique des exportations.

The graduate Fair

Les 22 camions semi-remorques acheminant ces exportations vers le Niger, à savoir 576 tonnes de canalisations, 94 tonnes de produits de l’agro-industrie et 20 tonnes de meubles, devront parcourir une distance de 1.990 km en sept jours, selon les données du groupe public de transport terrestre de marchandises et de logistique « Logitrans ».

Cette caravane s’insère dans le cadre des efforts déployés par Logitrans pour accompagner les opérateurs économiques désireux d’exporter leurs produits et de conquérir le marché africain, a-t-on souligné.

Le groupe Logitrans a organisé depuis 2018 plus de 105 caravanes commerciales ayant acheminé 65.000 tonnes de divers produits algériens vers des pays du voisinage, dont 21 caravanes à destination du Niger transportant 16.500 tonnes de divers produits algériens, selon les explications fournies par le groupe.

Inauguration de la base logistique du groupe Logitrans

En marge du même événement, le ministre des Transports, Aïssa Bekkaï, a procédé à l’inauguration d’une base logistique relevant du groupe public de transport terrestre de marchandises et de logistique (Logitrans).

Intervenant lors de la cérémonie d’inauguration, M. Bekkai, a affirmé que  »la création de cette plateforme tend à impulser la dynamique économique, à développer la région, à générer des emplois et à contribuer à l’amélioration des conditions de vie du citoyen ».

Les efforts portent également sur la promotion des différents moyens de transports, terrestre et aérien, en plus du ferroviaire qui devra atteindre à l’avenir la wilaya de Tamanrasset, à la faveur de l’étude menée actuellement pour la réalisation, à l’échelle nationale, d’un linéaire de 6.000 km de voies ferrées, a-t-il ajouté.  »La wilaya de Tamanrasset devra connaitre, une fois reliée à cet important maillage, un bond qualitatif en termes de transports », a souligné M. Bekkai.

Le ministre du Commerce, Kamel Rezzig, a affirmé, de son coté, que cette base logistique est un élément important dans la promotion du commerce extérieur, traduisant la stratégie des pouvoirs publics visant la création de zones franches à même de stimuler les échanges commerciaux avec l’Afrique.

Le directeur des Douanes algériennes, Noureddine Khaldi, a indiqué, pour sa part, que cette base constitue  »une avancée pour les opérations d’exportations vers l’Afrique via le poste frontalier terrestre d’In-Guezzam, susceptible de faciliter le contrôle et le dédouanement des marchandises exportées via ce poste ».

Vers la création d’un pôle logistique

La wilaya de Tamanrasset sera renforcée, outre la création de cette base logistique dotée d’un entrepôt de contrôle douanier, d’un projet d’envergure de création d’un pôle logistique.

Couvrant une superficie de 16 hectares, ce pôle sera doté d’un centre de fret aérien et d’une plateforme logistique, équipés de moyens techniques conformes aux normes internationales, dont un scanner et des chargeurs de containeurs, afin d’assurer des prestations de qualité aux opérateurs économiques, selon les responsables de Logitrans.

Le pôle en question permettra, selon les explications fournies, d’assurer la fluidité du mouvement des marchandises, l’impulsion du commerce entre pays africains, le développement des activités économiques dans la région et la création d’emplois.

La feuille de route du groupe Logitrans prévoit la réalisation de structures similaires (bases logistiques) au niveau des postes frontaliers terrestres dans les wilayas de Tindouf, Adrar et Illizi, dans le but d’assurer une bonne gestion de la circulation et de l’exportation des marchandises.

Accompagné d’une délégation ministérielle et de membres du corps diplomatique de pays africains accrédités en Algérie, le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezzig, a procédé auparavant à l’inauguration de la 35ème manifestation internationale de l’Assihar de Tamanrasset.

Algérie-Eco avec APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine