HomeénergieEtats-Unis : nouvelle baisse plus forte qu'attendu des stocks de pétrole brut

Etats-Unis : nouvelle baisse plus forte qu’attendu des stocks de pétrole brut

Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont de nouveau diminué beaucoup plus qu’attendu la semaine dernière, selon les chiffres publiés mercredi par l’Agence américaine d’information sur l’énergie (EIA).

Durant la semaine achevée le 17 décembre, les stocks de brut ont baissé de 4,7 millions de barils, pour s’établir à 423,6 millions de barils, alors que les analystes tablaient sur un repli plus modéré, de 2,5 millions de barils sur la période.

Les réserves commerciales de brut sont inférieures de 8% à leur niveau moyen des cinq dernières années à la même période.

Ce chiffre surprise a permis aux cours du brut d’accélérer leur progression, alors que l’or noir avançait légèrement dans le vert en début de séance.

Vers 16H05 GMT, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février, le plus échangé à Londres, gagnait 0,63% à 74,45 dollars. Le baril de West Texas Intermediate (WTI) également pour échéance en février, prenait lui 0,82% à 71,71 dollars.

« La forte baisse des stocks de brut a été compensée par l’importante hausse des réserves d’essence, avec la chute significative de la demande », a commenté Matt Smith, responsable de l’analyse pétrole pour le fournisseur de données spécialisées dans les matières premières Kpler.

Les stocks d’essence ont ainsi augmenté de 5,5 millions de barils sur sept jours, soit huit fois le total prévu par les analystes (650.000 barils). Le chiffre contraste avec le recul de 700.000 barils constaté lors de la semaine précédente, que les analystes avaient mis sur le compte d’une inflexion de la demande.

Après avoir atteint le plus haut niveau hebdomadaire de l’histoire de l’indicateur, la demande de produits pétroliers s’est ainsi nettement repliée, à 20,4 millions de barils par jour (mb/j MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu’un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains.), contre 23,1 la semaine précédente.

Tous les produits raffinés ont enregistré un recul, à part le fioul domestique

Les réserves stratégiques de brut ont poursuivi la baisse entamée voici plusieurs semaines, et sont inférieures de 2,5 millions de barils à leur niveau de la semaine précédente, à 596,4 millions de barils. Cette décrue s’inscrit dans le cadre des mesures du président Joe Biden, qui a souhaité puiser dans ces réserves pour soulager les prix du carburant.

Lors de la semaine achevée le 17 décembre, la production de brut américain a légèrement reculé, à 11,6 mb/j MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu’un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains., contre 11,7 lors de la période précédente.

AFP

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine